Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Gérôme : l'histoire en spectacle (musée d'Orsay)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Gérôme : l'histoire en spectacle (musée d'Orsay)

Jusqu'au 23 janvier 2011, Le musée d'Orsay à Paris consacre une superbe exposition au peintre et sculpteur Jean-Léon Gérôme. Longtemps stigmatisé en France pour son académisme, Gérôme est de nos jours considéré comme l'un des plus grands créateurs d'images du XIXe siècle. Opposé aux impressionnistes, il s'était rangé du coté de l'art officiel et de la traditionn mettant avec talent l'histoire en spectacle.

Organisée par le musée d'Orsay à Paris, la Réunion des musées nationaux, le Getty Museum de Los Angeles, et le musée Thyssen-Bornemisza de Madrid, cette exposition explore les enjeux de l'oeuvre de Jean-Léon Gérôme, de ses sources d'inspiration à ses influences. Formé par Paul Delaroche et Charles Gleyre, le peintre Jean-Léon Gérôme s'inscrit dans la tradition académique. Avec le Combat de coqs exposé au salon de 1847, son talent est révélé au public et il devient le chef de file de la nouvelle école des néo-grecs, dont l'intérêt se porte vers l'Antiquité et l'archéologie.

gerome_polliceversoJean-Léon Gérôme évolue ensuite vers la peinture comme illustration de l'histoire moderne et contemporaine. Réalisme du détail et goût de l'anecdote fleurissent dans ses tableaux tel que la Réception du Grand Condé à Versailles. Ses représentations documentées de la civilisation romaine comme La mort de César ou Pollice Verso ne seront pas sans influence sur le genre cinématographique ultérieur des péplums.

Orientalisme et sculpture. Soucieux du détail, Gérôme le reste lorsqu'il se met à peindre des scènes d'Orient. Loin de l'Orient imaginaire, il peint des reconstitutions fidèles des lieux et des ambiances, en mettant l'accent sur le pittoresque de l'architecture et des costumes, dans des tableaux comme La Prière au Caire ou Bain turc ou bain maure. Sa peinture s'inspire d'ailleurs des croquis qu'il réalise lors de ses voyages ou de photographies prises sur place par ses compagnons.

Il réalise également des sculptures dans lesquelles se retrouvent son goût pour l'Antiquité, pour le détail et son réalisme, porté jusqu'au trompe l'oeil. Tanagra, sa sculpture la plus célèbre est un exemple de son goût pour l'autocitation, jeu de miroir entre son oeuvre peinte et son oeuvre sculptée. Longtemps considéré comme un représentant de la peinture académique, il est aujourd'hui aussi reconnu comme un des grands créateurs d'images du XIXe siècle. Cette exposition devrait contribuer à changer le regard sur ce peintre du XIXe siècle.

Jean-Léon Gérôme L'histoire en spectacle, au musée d'Orsay (Paris) du 19 octobre au 23 janvier 2011.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire