Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Paléo'expo: Sciences de l’Homme, mémoire de ses origines

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Paléo'expo: Sciences de l’Homme, mémoire de ses origines

Quelles sont les origines de l’homme ? La diversité de l’humanité d’aujourd’hui peut-elle s’expliquer par une diversité dans son évolution ? L’exposition « Sciences de l’Homme… Mémoire de ses origines » qui se déroule du 7 Mai au 17 Juin 2011 dans le cadre de Paléo’Mania 2 à La Voulte sur Rhône (07) apportera des éléments de réponse à ces questions qui sont les plus débattues en paléontologie humaine.

Partout à La Voulte-sur-Rhône et dans ses environs, la question des origines de l’Homme affleure … quartier d’Hannibal, souvenir de trouvailles de dents d’éléphants ? Restes de mammouth ? A travers l’exemple des restes fossiles des hommes de Neandertal et de leurs ancêtres, de la faune environnante, Paléo’Mania 2011 explore les origines de l’espèce humaine en Ardèche… Avec notamment les dernières découvertes de fossiles humains datées de 250 000 ans, l’exposition aborde la variété de l’évolution des formes de l’humanité. L’exposition se déclinera autour de quatre thématiques à chacune desquelles sera consacrée une vitrine spécifique.

paleo_expoAu départ du voyage, le visiteur, élève ou adulte, néophyte ou averti, traversera une longue période de l’évolution des hominidés, de 7,6 millions d’années à l’espèce humaine actuelle. A noter divers vestiges vieux de 7,6 millions d’années trouvés lors de fouilles en Ardèche (crâne d’Antilope, silure…). Ils y croiseront l’Australopithèque et l’homo habilis avant la rencontre avec l’homo erectus. Voilà plus d’1,5 million d’années les ancêtres de l’homme sortirent d’Afrique. Ils passèrent par le Moyen-Orient pour se répandre en Asie. Leurs descendants au corps massif, de petite taille avaient un cerveau limité. Ils occupèrent l’Europe et seraient les ancêtres de l’homme de Neandertal. Pendant ce million d’années avant notre ère, les premiers européens évoluèrent très lentement : petits, dotés d’un crâne aux formes très épaisses, ils utilisaient des bifaces grossièrement taillés. Dans une Europe souvent recouverte par les glaces, ils devinrent les ancêtres des Néandertaliens et l’on peut trouver leurs traces jusqu’en Ardèche, au sud des grands glaciers alpins.

Il sera alors temps d’aller à la découverte d’une espèce humaine disparue : l’homme de Neandertal. Ce nom fut donné dès 1863 à l’homme de Neandertal, mais séparée au XXe siècle de l’Homo sapiens en une espèce distincte. Le nom de Neandertal renvoie à la découverte d’un fossile d’une espèce d’homme inconnue. Cet homme robuste, plus petit que l’Homo sapiens, avait un crâne volumineux, mais une mâchoire projetée en avant, de fortes arcades et un front fuyant. Les élèves vont être confrontés tout au long du parcours à cet autre homme, distinct de leurs ancêtres, pour mieux saisir dans la comparaison la spécificité de l’homme moderne mais aussi ses racines qui plongent dans une lointaine évolution. Dernier élément du voyage dans le temps, celui consacré au fossile et aux traces de l’activité humaine. Le fossile (animal ou végétal) est le reste d’un être vivant ou le moulage de celui-ci préservé par l’action des sédiments. En observant et en manipulant les traces d’époque assez récente à l’échelle géologique (-200 000 ans), des outils (silex taillés), l’élève va découvrir un autre mode de relation à l’environnement, celui des hommes de la préhistoire.

Exposition « Sciences de l’Homme… Mémoire de ses origines ». Du 7 Mai du 17 Juin à la bibliothèque Lucie Aubrac, La Voulte-sur-Rhône.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire