Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Exposition Croatie médiévale (musée de Cluny, Paris)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Exposition Croatie médiévale (musée de Cluny, Paris)

Jusqu’au 7 janvier 2013, le musée de Cluny présente une quarantaine d’œuvres, véritables trésors de la Croatie médiévale illustrant tant le dynamisme et l’originalité des créations locales que la richesse des échanges avec l’Europe et tout particulièrement la France et l’Italie. Une exposition saisissante pour découvrir les pièces maîtresses d’un patrimoine croate participant pleinement à la production artistique de l’Occident et de l’Orient médiévaux.

« Et ils s’émerveillèrent… »

Et_ils_semerveillerent__Croatie_medievaleGeoffroy de Villehardouin raconta vers 1210 dans son ouvrage La Conquête de Constantinople l’émerveillement des pèlerins lors de la quatrième croisade devant la cité de Zara en Slavonie, devenue aujourd’hui Zadar. Et pour nous aussi, c’est avec une véritable fascination que nous découvrons cette courte néanmoins captivante exposition sur la Croatie médiévale. Une sobre mais élégante scénographie magnifie ces œuvres provenant de la sculpture, de l’enluminure et de l’orfèvrerie du IXe au XIVe siècle.

Une première salle, témoignant des productions du territoire représentant l’actuelle Croatie, s’ouvre sur de rares pièces d’architecture carolingienne, des bijoux aux styles diverses et surtout sur d’exceptionnels reliquaires anthropomorphes à plus d’un titre. D’une part, ils présentent la richesse des trésors des églises croates. D’autre part, il s’agit d’exemplaires rares voire uniques par leur nombre et leur forme, pensons par exemple aux deux bras reliquaires de Saint Jean le Bienheureux.

Les échanges européens

Reliquaire_du_bras_de_saint_Blaise_Palerme___XIIe_siecle_Dubronvik_tresor_de_la_cathedraleLa seconde salle de l’exposition apporte un soin tout particulier à inscrire la production artistique croate au sein des échanges de l’Occident médiéval. Loin d’être isolée, la Croatie apparaît ainsi au cœur d’importants échanges. Cela ne doit pas étonner, les territoires formant l’actuelle Croatie furent inclus dans deux des plus importants regroupements de la période médiévale : l’empire carolingien et le royaume angevin de Hongrie. Les ports de l’Adriatique avaient par ailleurs Venise comme rivale amenant une conséquente influence de l’art italien que cela soit dans la sculpture ou la peinture monumentale. La prégnance de l’art vénitien et notamment de son orfèvrerie trouve toute sa plénitude avec la mitre du trésor de la cathédrale de Zagreb portant un luxueux décor de pierres précieuses. Mais Venise ne fut pas le seul centre artistique à rayonner en Croatie : la région toscane, les papes d’Avignon et le royaume de France amenèrent de riches échanges tant sur le plan artistique que des idées comme en témoigne la présentation de manuscrits de provenance européenne ou encore cette Vierge à l’Enfant de la cathédrale de Split dont le drapé évoque l’art des sculpteurs du Trecento toscan alors que le thème de la Vierge de tendresse rappelle la tradition byzantine.

Creuset de différentes traditions artistiques qu’elles proviennent d’Occident ou d’Orient, l’art de la Croatie médiévale est un art à découvrir et cette présente exposition en donne un aperçu à ne pas louper.recommande

Exposition « Et ils s‘émerveillèrent… » Croatie médiévale. Jusqu’au 7 janvier 2013 au musée de Cluny (Paris).

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire