Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Expo : Gaston d’Orléans, Prince rebelle et mécène (Blois)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Expo : Gaston d’Orléans, Prince rebelle et mécène (Blois)

Résidence favorite de 7 rois et 10 reines de France, le château royal de Blois s'est animé durant des siècles de drames, de manigances et de jeux de pouvoir. Un théâtre historique fort dans lequel s'est joué la vie d'un prince rebelle et visionnaire, mais aussi mécène et collectionneur, Gaston d'Orléans, à qui le château consacre cette année une exposition exceptionnelle.

 

gaston-orleans-bloisCette exposition va réunir une centaine d'oeuvres prestigieuses prêtées notamment par le Muséum National d'Histoire Naturelle, la Bibliothèque nationale de France et le Musée de l'Armée.

Gaston d'Orléans : Prince rebelle, mécène, collectionneur

Articulée autour des trois grandes facettes de Gaston d'Orléans, l'exposition réunira pour la première fois, une partie de sa célèbre collection de médailles et d'antiques, de coquilles, de cartes géographiques, de livres et de reliures mais aussi l'exceptionnel ensemble de peintures sur vélin, réalisés par Nicolas Robert, qui reproduisent avec minutie et somptuosité les plantes et les oiseaux du jardin botanique qu'il créa à Blois. Du prince rebelle en désaccord avec son frère sur la gestion politique du royaume au collectionneur dont les objets formaient l'un des plus riches cabinets de l'Europe en passant par le mécène qui révèle sa passion pour l'art, la culture, l'architecture et la botanique : cette rétrospective met l'accent sur un prince érudit et profondément humaniste.

Exposition Gaston d'Orléans, Prince rebelle et mécène, Du 1er juillet au 15 octobre 2017, Château Royal de Blois.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire