Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Naissance de la Médecine (Cahiers Sciences & Vie)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Naissance de la Médecine (Cahiers Sciences & Vie)

Les Cahiers de Science et Vie fêtent leurs vingt ans. Deux décennies, déjà, séparent le premier exemplaire consacré à la naissance de l'aviation et l'actuel numéro qui traite d'une autre naissance, celle de l'art de soigner. Et à chaque fois le désir intact de revenir aux origines de la connaissance, de se pencher sur les racines du monde pour enrichir notre vision du présent. Ce voyage au commencement de la médecine apporte un éclairage fort intéressant dans le contexte actuel de révision des lois de bioéthiques.

Il soulève de grandes questions : les raisons qui ont donné aux premiers hommes l'envie de soigner leurs prochains ; le lien entre l'émergence de la pensée médicale et la capacité à créer des concepts ; le statut du malade, de la maladie et du médecin à travers les âges ; l'évolution de la transmission du savoir médical. Le legs des Anciens est considérable.

Tout commence à la Préhistoire ...

L'art de soigner est universel, c'est un dénominateur commun à toutes les sociétés humaines. A un stade précoce, la médecine se pratique presque toujours dans un contexte magico-religieux. Ce n'est que lorsqu'elle s'affranchit, en partie du moins, de la religion qu'une pensée médicale organisée peut alors se construire. En attendant, la nature sacrée du corps interdit toute investigation corporelle invasive et les premiers actes thérapeutiques, s'ils peuvent s'avérer délicats, n'en demeurent pas moins superficiels. L'exploration du corps restera illicite durant de longues périodes dans la plupart des civilisations.

cahiers_sv_medecine

En Occident et dans certaines cultures précolombiennes, l'image de l'homme est associée au cosmos. Et l'on redoute de désorganiser l'Univers en pratiquant des dissections humaines. Il faudra attendre la Renaissance pour que le corps devienne vraiment une entité à part entière et que sa représentation se sépare du macrocosme.

Médecine des premières civilisations

Soulager la souffrance ou la prévenir : ce souci anime nos ancêtres et se développe durant tout le néolithique (de -9000 à environ -3000). Des squelettes et corps momifiés vieux de 7000 ans portent ainsi les traces d'une protomédecine : prémices d'actes chirurgicaux, de soins corporels, avec marques de trépanation sur les crânes, réduction de fractures, amputations ...

Avec la civilisation égyptienne en -3100, apparaît pour la première fois une science élaborée, sans équivalent à l'époque. L'Egypte ancienne est probablement le berceau de l'ophtalmologie et est la première à faire le lien entre le pouls et les battements du cœur. Au début du troisième millénaire en Mésopotamie, sont consignés les plus anciens textes médicaux connus, attribués aux Sumériens, qui codifient les connaissances médicales.

Naissance de la médecine moderne

Né en Grèce au Ve siècle avant J.-C., Hippocrate révolutionne la médecine et inaugure une médecine logique, expérimentale et méthodique, qui utilise l'auscultation et l'observation pour structurer ses théories. Sa théorie des humeurs sera par la suite reprise par Galien, médecin grec qui s'installe à Rome. L'anatomie et l'expérimentation instituées par Galien constitueront le socle d'une doctrine qui perdurera jusqu'au XVIIe siècle...

Naissance de la médecine, Les cahiers de Sciences et Vie, actuellement en kiosque.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire