Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Cahiers Science & Vie : La Rome impériale

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Cahiers Science & Vie : La Rome impériale

A l'issue d'une longue période de despotisme royal, les Romains de l'Antiquité, aspirant à une répartition équitable du pouvoir, avaient opté pour la République au VIe siècle avant notre ère. En -27, avec l'accession d'Auguste au pouvoir, lui succède une longue période impériale. Le Haut-Empire, - l'âge d'or, diront certains -commence. Cette édition des Cahiers de Science & Vie revient sur les gouvernements successifs qui ont conduit Rome à son apogée et à l'expansion maximale de son territoire, et hissé la capitale romaine au sommet de sa monumentale splendeur.

 

Le Haut-Empire

Après la restauration de la Res Publica, les institutions établies, dont le sénat, se révèlent vite incapables de gérer l'Empire. Les empereurs se succèdent et vident, peu à peu, les institutions de leur substance pour concentrer tous les pouvoirs entre leurs mains. Un seul cumule désormais tous les pouvoirs. Julio-Claudiens, Flaviens, Antonins, Sévères : quatre dynasties après César vont oeuvrer à la grandeur de l'Empire et marquer une étape décisive dans l'histoire de Rome.

La domination du bassin méditerranéen par Rome est incontestable : elle s'étend sur plus de 10 000 kilomètres de frontières. Mais comment tenir et contenir cet immense empire ? Les « cités » vont offrir un nouveau cadre collectif et identitaire, tout en fournissant à Rome un outil de contrôle sur ses provinces. L'armée romaine impose également sa suprématie grâce à son organisation et sa haute technicité, érigées en art. Associée au pouvoir, elle devient un véritable acteur politique.

Le règne de l'art urbain

csv_romeA en croire l'historien latin Suétone, « La beauté de Rome ne répondait pas à la majesté de l'Empire [...] Auguste l'embellit à tel point qu'il put se vanter à bon droit de la laisser en marbre après l'avoir reçue en briques. » Jugée anarchique, la capitale de l'Empire ne parvient plus à faire face au surpeuplement et entreprend de grands travaux. Rome, qui se veut le centre du monde, décide d'exposer sa grandeur à travers des constructions monumentales, véritables prouesses qui assoient le pouvoir des empereurs.

Les ouvrages d'une technicité remarquable assurent le quotidien de l'Empire. Acheminement de l'eau et voirie .bénéficient d'un savoir faire unique en matière de construction. Ainsi, d'immenses aqueducs acheminent l'eau depuis la source jusqu'à la ville et les premiers réseaux d'égouts apparaissent. Esthétisme grec et utilitarisme romain fusionnent, la perfection ayant été atteinte, d'après les Romains, par le classicisme grec. L'influence de chaque empereur, qui impose ses canons artistiques, engendre des effets de mode.

Une vie de Romain

Les besoins sont immenses, à la hauteur d'un empire de 4 millions de kilomètres carrés. Agriculture ou artisanat, chaque région a sa spécificité, et la production issue des terres conquises pallie les carences du pays vainqueur. Les échanges maritimes, fluviaux et terrestres se développent et un système monétaire unique est instauré pour les faciliter.

Le peuple, grand perdant en terme d'accès au pouvoir, célèbre quelque 175 jours de fêtes officielles. Les jeux et les combats, pour lesquels les empereurs n'hésitent pas à investir, développent une cohésion et un sentiment d'appartenance à une même nation. La vie quotidienne à Rome et en province ne présente pas les mêmes attraits. Laissez-vous porter par l'histoire d'une jeune Romaine qui vient à Pompéi pour s'y marier. Dans la sphère intime, rôle du paterfamilias et statut de la femme sont définis dès la naissance.

Interview : Frédéric Hurlet, professeur d'histoire romaine à l'université de Nanterre, revient sur le rôle primordial des cités, garantes de la stabilité de l'Empire.

Rome, l'Empire à son apogée. Cahiers Sciences & Vie, Février 2012. Actuellement en kiosque.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire