Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Ca m’intéresse Histoire : La préhistoire

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Ca m’intéresse Histoire : La préhistoire

Pour les mois de novembre et décembre 2012 le magazine « ça m’intéresse Histoire » nous propose un dossier sur nos origines. Comment vivaient au quotidien les hommes préhistoriques en France il y a 35 000 ans à travers l’éducation, la religion, l’art, l’alimentation, l’apprentissage, la mode vestimentaire, le climat et le paysage.


 

Au sommaire de ce numéro, en plus du dossier de 10 pages consacré à la vie au quotidien de nos ancêtres, nous pouvons découvrir les histoires de villes fantômes, le moment où le Maroc devient français, l’histoire du chemin de fer en France, Charcot et ses séances d’hypnoses, la parole donnée à un juif libéré d’un camp de concentration, l’histoire de la grossesse mais aussi une page consacré à Henri IV.

Dossier Préhistoire
cmh

Le dossier sur nos ancêtres est une bonne idée. Les thèmes abordés tel les paysages, le climat, la faune, l’art, le langage et les étapes de l’évolution humaine, entre autres, sont bien choisit. Le grand public s’intéresse à ces questions et à ses lointaines origines.

Pour commencer, on introduit le sujet du dossier par un extrait d’une série télévisée Silex and the City qui expose les problèmes contemporains d’une famille préhistorique. De plus, on rapproche ces hommes de nous et pour ça le choix des termes est important dans cet article. « bling-bling », « il cuisine light », entre autres, sont des termes qui se rapportent à notre culture occidentale du XXIème siècle.

La façon de présenter chaque élément est intéressante. Chaque thème est court, numéroté et comporte pratiquement à chaque fois un passage intitulé « comment le sait-on ? » qui en soit est une bonne idée. Sauf qu’on nous présente qu’une « vérité », et non les hypothèses actuelles.

Pour donner quelques exemples, commençons par celui de l’homme de Cro-Magnon qui ne serait pas un « barbu hirsute » mais un homme avec des « joues douces ». La preuve donnée pour ce cas est que dans la grotte de la Marche (Vienne) on aurait retrouvé des plaquettes gravées de profils humains sans barbes ni moustaches. La conclusion est que ceci « montre que la norme était de se raser ». Et non qu’il puisse s’agir d’ébauches de représentations humaines non finies, de dessins d’enfants qui ne reproduisent sans doute pas la réalité, de représentations de jeunes individus imberbes... Et s’il s’agit bien d’hommes rasés rien n’indique que la pratique était majoritaire.

De même, on nous dit qu’une école a été découverte. Sur le site d’Etiolles (Essonne) des amas de pierres bien taillées sont trouvés ainsi que des amas moins bien taillés. Ceci est donc la preuve qu’un « parent enseigne la taille à un groupe de jeunes apprentis ». Pourquoi cette hypothèse qui n’est pas indiquée comme tel ?

Ce qui ressort clairement de cet article c’est qu’on fait une projection de la société actuelle sur la vie au temps des hommes préhistoriques. Et à partir de là on ne retient que les éléments qui étayent ce point de vue et on nous les présente comme preuves. En fait il faudrait donner à chaque fois les différentes hypothèses actuelles des chercheurs et dire qu’on est plus favorable à l’une d’entre elles en particulier, ça serait plus honnête.

Cet article bien illustré est une base de réflexion sur la Préhistoire pour le grand public et donne les grandes lignes et des exemples qu’il faut aller approfondir dans d’autres ouvrages scientifiques. Néanmoins, on a une grosse lacune méthodologique. Le dossier part de notre société actuelle et tente de la calquer à la vie des hommes préhistoriques. Scientifiquement, on part des découvertes archéologiques pour aboutir à des hypothèses que l’on peut rapprocher de notre mode de vie mais surtout de celui de sociétés dites « primitives ».

Ca m'intéresse Histoire : Préhistoire, vivre en France il y a 35.000 ans. Novembre 2012, en kiosque et sur abonnement.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire