Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Mensuel L'Histoire : Shakespeare, le génie de l'Angleterre

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Mensuel L'Histoire : Shakespeare, le génie de l'Angleterre

Même si elle comporte quelques zones de flou, la vie de Shakespeare est bien connue. Le mystère dont on a voulu l'entourer se dissipe lorsqu'on replace le dramaturge dans le contexte culturel de l'Angleterre de la Renaissance. Le magazine L'Histoire propose ce mois un dossier spécial qui fait le portrait historique d'un génie : William Shakespeare. Reconnu dans son pays comme le plus grand des poètes, il est aussi celui qui, par son théâtre, notamment les dix pièces consacrées au Moyen Age anglais, a su donner à ses compatriotes une matrice de l'histoire de l'Angleterre.

lhistoire_shakespeare
La vie de William Shakespeare est assez bien documentée pour un homme qui a vécu dans l'Angleterre d'Elisabeth F (1558-1603) et de Jacques Ier (1603-1625). Les biographes de la seconde moitié du xvne siècle et du xviii6 siècle ont, certes, surtout collecté des anecdotes sans grande consistance. Mais les érudits des xixe et xxe siècles ont soigneusement exploré toutes les sources susceptibles de livrer des informations fiables sur sa vie, en particulier les fonds administratifs, ecclésiastiques ou judiciaires du Warwickshire, sa région natale.

Les découvertes accumulées permettent de retracer avec certitude le profil social de sa famille, et son parcours personnel. Mais elles ont aussi laissé des zones d'ombre, inévitables lorsqu'il s'agit de reconstituer la vie d'un individu qui a vécu au tournant des xvf et xvne siècles. Cependant certains admirateurs du dramaturge, célébré, voire déifié, depuis le xvme siècle comme une icône de l'Angleterre, se satisfont mal de ces incertitudes. C'est autour d'elles qu'a prospéré l'idée selon laquelle Shakespeare n'aurait pas été l'auteur des pièces que la postérité lui attribue. Le replacer dans son siècle est la meilleure manière de dissiper les doutes autour de la paternité de ses oeuvres.

Shakespeare : le génie de l'Angleterre. Mensuel L'Histoire, février 2013. En kiosque et sur abonnement.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire