Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Été 43 : Jean Moulin, Daniel Cordier et la Résistance

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Été 43 : Jean Moulin, Daniel Cordier et la Résistance

Dans sa livraison de juin, le magazine L'Histoire revient largement sur l'unification de la résistance, il y a soixante-dix ans. Un téléfilm en deux parties diffusé ce week end sur France 3 nous plonge au coeur de la résistance avec Daniel Cordier (alias Caracalla), ultime secrétaire de Jean Moulin.

lhistoire_juin2013
Cette histoire qui va se nouer dès le printemps 1943 et dans laquelle se sont trempés l'acier de notre modernité politique, une certaine idée de l'État, le pluralisme des partis (et des syndicats), la discipline et la place du chef, le rapport ambigu aux Alliés atlantiques, nous en connaissons tous les épisodes. Le travail de Moulin clandestin parvenant, avec l'argent de Londres, à convoquer le 27 mai 1943, au 48 de la rue du Four, à deux pas de Saint-Germain-des-Prés, seize hommes qui pouvaient représenter la palette assez convaincante des différentes couleurs de la vie politique française. Du moins de celle qui refusait d'obéir à Pétain.

Daniel Cordier, « alias Caracalla », qui fut le secrétaire de Moulin, raconte comment, faisant le planton à deux encablures, avec pour toute arme une cabine téléphonique reliée à un appartement sans issue de secours, il vécut cet après-midi décisif. Ce soir-là, raconte Daniel Cordier, Jean Moulin était content. Le politique reprenait ses droits.Les espoirs étaient permis. D'autant que, sur le terrain, les mouvements prenaient force. Et que les hommes passaient à l'action. Comme le rappelle Olivier Wieviorka, le prélèvement sauvage de main-d'œuvre par Fritz Sauckel n'épargne pas la France ; 650000 jeunes hommes partent au STO. Mais les réfractaires alimentent les maquis : dans l'Aubrac, la Montagne Noire, le Vercors, dans l'Ain, aux Glières, la Résistance armée s'organise...

Eté 1943 : La Résistance sera unie. Mensuel L'Histoire, juin 2013. En kiosque et sur abonnement.

Alias Caracalla, au coeur de la Résistance. Samedi 25 et dimane 26 mai à 20:45 sur France 3.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire