Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Cahiers Science & Vie : L'Âge féodal

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Cahiers Science & Vie : L'Âge féodal

La notion de féodalité se réduit trop souvent à celle d'un régime seigneurial fondé sur des liens de vassalité. Pourtant elle ne se résume pas à l'émancipation de l'aristocratie mais voit aussi se transformer le royaume des Francs en royaume de France. Dans ce numéro des Cahiers de Science & Vie découvrez les jeux de pouvoirs entre les seigneurs propriétaires de la terre, le roi, la chevalerie et l'Eglise, mais aussi le spectaculaire essor des villes médiévales.

 

csv-0314Le mot féodalité évoque, pour nombre d'entre nous, un paysage rural ponctué de châteaux forts du haut desquels des seigneurs potentats saignent à blanc une paysannerie accablée par les servitudes, tandis que d'héroïques chevaliers galopent de batailles en tournois. Ces réminiscences de nos premiers cours d'histoire ou de la lecture des romans de Thomas Peacok et Walter Scott ne sont pas dénuées de fondements... La société féodale, fondée autour des liens unissant le suzerain à ses vassaux, pratique bien la violence. La terre qu'exploitent les serfs enrichit surtout les nobles, qui en usent comme d'un instrument de domination. Mais l'époque vaut mieux que sa réputation. Et surtout elle ne se résume pas à l'avènement des seigneuries castrales. Car si elle voit dans un premier temps l'émancipation de l'aristocratie, elle est le théâtre d'une transformation bien plus significative : celle du royaume des Francs en royaume de France.

En 843, lors du partage de l'Empire carolingien, qui aurait misé sur la Francie occidentale ? Ce domaine attribué à Charles le Chauve présente des contours qui ne respectent ni la géographie ni le zonage ethnique. Très vite le souverain doit composer avec les ducs et les comtes, passant avec eux des liens de fidélité réciproque qui augmentent leur pouvoir. L'heure des princes a sonné. Mais le roi aura sa revanche : les Capétiens, et en particulier Philippe Auguste, tourneront à leur profit le système féodal pour agrandir le domaine royal et renforcer l'autorité de la couronne. D'autres changements progressifs se font sentir, comme l'amélioration globale de la condition des paysans ou le formidable essor urbain dans lequel, il est vrai, les seigneurs locaux prennent une part active. L'archéologie apporte un témoignage précieux sur la naissance et l'évolution de ces villes médiévales, ainsi qu'en témoigne notre reportage à Château-Thierry, dont l'histoire est aussi passionnante et mouvementée que celle d'Ivanhoé...

L'Âge féodal : le temps des seigneurs. Les cahiers Science & Vie, mars 2014. En kiosque et sur abonnement.

 

 

 

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire