Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Cahiers S&V : Merlin et les premiers savants

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Cahiers S&V : Merlin et les premiers savants

Astrologie, sorcellerie, alchimie... Il fut un temps ou science et magie ne faisaient qu'un. Du moins où la frontière entre les deux était très ténue. Résultat d'une fabuleuse construction littéraire, Merlin est la figure emblématique de cette époque. Les cahiers de Sciences et Vie lui consacre son dernier numéro, à lui et au premiers savants, de l'antiquité au Moyen Age.

 

LCSV 01-2015
Merlin habite nos fictions modernes plus encore, peut-être, que son protégé le roi Arthur. Son mythe d'origine médiévale ne séduit pas seulement le public nostalgique de l'enchanteur survolté créé par Walt Disney en 1963, mais aussi les amateurs de séries télévisées qui l'ont découvert il y a peu sous les traits d'un jeune magicien ; sans parler des cinéphiles qui le retrouvent régulièrement, lui ou l'un de ses nombreux avatars. À ce propos, la ressemblance de Dumbledore, maître sorcier fraîchement conçu, avec notre héros plus que millénaire n'est-elle pas saisissante ? La longévité de Merlin n'a d'égale que sa vitalité.

Le personnage parvient à mener de concert une carrière de devin, d'astronome, d'alchimiste, de conseiller militaire et d'ingénieur ayant à son actif la construction de Stone-henge... Si aujourd'hui il n'est plus guère perçu comme un scientifique, ses diverses facettes correspondent au profil d'hommes de science empruntés à des époques successives : le savant-prêtre des temps anciens versé dans la magie, le druide ins­truit des choses de la nature, l'antique philosophe touche-à-tout, l'encyclopédiste du haut Moyen Age, le clerc médiéviste, l'ingénieur polyvalent de la Renaissance ou, jusqu'au xvie-xvile siècle, l'astrologue au service des rois. Mieux encore, sa construction littéraire retrace l'évolution même de la science. Car pour qui sait lire entre les lignes, elle incarne les grandes mutations de la pensée scientifique telles que la quête d'une connaissance universelle, la réconciliation du savoir et de ses applications, la réhabilitation des arts mécaniques, le développement de la pratique expérimentale, la séparation des sciences « pures » et de celles dites « occultes ».

Elle reflète aussi l'adoption, le contrôle puis le rejet de la science profane par l'Église. Durant l'Inquisition et la chasse aux sorcières, les compé­tences surnaturelles de Merlin seront ainsi minimisées. Quant aux personnages qui gravitent autour de lui, ils apportent un témoignage inattendu sur l'évolution des mentalités : dans la légende arthurienne, Merlin révèle son savoir à Morgane et à Viviane, deux magiciennes respectables à l'origine, dont la transformation maléfique survenue au Moyen Âge révèle la dégradation du statut des femmes savantes et la défiance qui les frappera de plein fouet.

Merlin et les premiers savants. Les cahiers Science & Vie, janvier 2015. En kiosque et sur abonnement.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire