Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Dossiers d'Archéologie Cultes et rites chez les gaulois

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Dossiers d'Archéologie Cultes et rites chez les gaulois

Les druides et leurs forêts sont fortement ancrés dans l'inconscient collectif tout comme un autre nombre d'idées reçues sur les Gaulois. Pourtant les historiens proposent une nouvelle image de ces peuples et de leurs cultes. L'archéologie a grandement contribué au renouvellement des connaissances sur la « religion gauloise ». Les dossiers d'Archéologie proposent un numéro intitulé « Cultes et rites chez les Gaulois » coordonnée par Réjane Roure, maitre de conférences à l'université Paul-Valéry Montpellier.


dossiers archeologie 367Après un article introductif succinct mais qui pose les problèmes et les enjeux de la question, la première partie du dossier est consacrée en grande partie à la question de la décapitation des têtes. Les contributions sur cette question se succèdent et se complètent. Réjane Roure et ses collaborateurs nous proposent une présentation des fouilles du dépôt de Cailar qui constitue une source exceptionnelle sur les « têtes coupées » et l'armement du IIIe siècle avant notre ère. L'article « Armes, pratiques rituelles et symboles guerriers » propose une synthèse sur la place des armes dans les rites gaulois et leurs symboliques. Enfin deux articles sont consacrés aux têtes coupées chez les Celtes. Le premier est une synthèse courte mais efficace sur la question tandis que le second explore la question de l'exposition des têtes et des armes chez les Ibères du Nord.

Un certain nombre d'articles émaillent le numéro et sont consacrés aux offrandes. Ces contributions révèlent une grande diversité des pratiques. Michel Py montre par exemple que les oboles massaliotes offertes au dépôt du Cailar sont impropres au commerce. Un rituel particulier a été réalisé à l'entrée de l'oppidum de la Bastida de les Alcusses près de Valence tandis que des offrandes composées de « curieux assemblages d'animaux, de céréales, de céramiques, voire d'objets plus insolites » ont été découvertes à Pontós en Espagne dans le monde ibérique. Les vases arvernes à motif animalier bénéficient d'un éclairage en raison de la proximité des motifs avec des thèmes religieux. Enfin une contribution consacrée aux dépôts d' « antiquités » dans les sanctuaires de Mandeure montre que des objets anciens récupérés vraisemblablement lors de travaux agricoles sur des nécropoles protohistoriques ont été réutilisés et resacralisés lors de pratiques rituelles ou superstitieuses.

Le dossier est comporte des articles de synthèse sur d'autres lieux de cultes que ceux évoqués précédemment (ceux des Rutènes ou le sanctuaire héroïque des Touriès dans l'Aveyron) mais aussi des articles tentant de mesurer les permanences et les évolutions de ces lieux en Corse ou à Juvigné. La dernière contribution aborde la question la transformation des cultes gaulois à l'époque romaine sous une forme plus italique. On peut saluer la présence d'un article de Michel Bats sur la présence d'offrandes gauloises dans le sanctuaire grec de la presqu'ile de Giens.

La fin de la revue est consacrée aux actualités archéologiques et propose deux articles synthétiques sur deux découvertes majeures : la Cenatio Rotunda de Néron et plus précisément le soubassement de la salle à manger, et les restes d'un pré-Néandertalien à Tourville-la-Rivière en Seine-Maritime. Cinq expositions majeures en lien avec l'archéologie sont ensuite présentées précédant les recensions de livres sélectionnés par la rédaction.

On peut se demander si le titre du dossier est justifié tant le nombre de contributions sur le monde ibérique est important. On aurait apprécié plus d'articles généralistes pour comprendre la singularité ou non des lieux exposés et pouvoir replacer les sites et les rites décrits dans un cadre plus large comme cela a été très bien réussi dans la première partie du numéro. Les articles sont assez accessibles. L'iconographie est encore une fois satisfaisante et fait la force de la revue. En somme, un aperçu parcellaire mais solide de certains cultes et rites gaulois avec un zoom important sur les offrandes et les « têtes coupées ».

Cultes et rites chez les gaulois. Dossiers d'Archéologie, janvier/février 2015. En kiosque et sur abonnement.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire