Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Mag L'Histoire : Combats pour une presse libre

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Mag L'Histoire : Combats pour une presse libre

En écho à l'attentat du mois de janvier, le magazine L'histoire consacre dans sa livraison d'avril un large dossier consacré aux combats pour une presse libre, de Voltaire à "Charlie Hebdo".: Des combattants des lumières aux droits au blasphème sous la IIIe République en passant par l'indépendance et l'esprit satirique, une exception française, ce combat est aussi celui de la liberté de conscience et d'expression.

 

lhistoire avril2015
La liberté d'expression fut d'abord une revendication, un combat contre la censure et le despotisme. Pas étonnant qu'elle ait été portée, dès le • xvie siècle, par les feuilles volantes des réformés en butte à la répression. De l'autre côté de la Manche, John Milton, dans sonAreopagirtca (1644), s'éle­vait farouchement contre la censure du Parlement. Ce fut le livre préféré de Jefferson. S'il fut longtemps méconnu en France, le plaidoyer de Pierre Bayle pour « une tolérance civile universelle » fut repris par Voltaire : la liberté d'expression ne vaut que si elle est étendue à ceux dont nous détestons les idées. Cette tradition inspira en France les combats du xixe siècle.

La censure est insupportable à ceux qui ont pris goût à tout dire. L'immense débat fondateur de 1881, en France, à la Chambre des députés, est allé au fond des choses : il en est sorti une loi sur la liberté de la presse, qui, dans son étendue, n'avait pas grand-chose à envier au Ier amendement de la Constitution américaine. Parce que la République s'est construite dans le combat contre le catholicisme dogmatique, la discussion porta beaucoup sur la pénalisation du blasphème, ultime refuge du tabou. De ce débat, dont l'intensité philosophique nous étonne, nous sommes les héritiers.

La liberté d'expression est une valeur de combat. « Dieu se défendra bien lui-même », ironisait Georges Clemenceau qui, dans le même élan, au­torisait à outrager la république, capable, il en était sûr, de se défendre aussi. Les valeurs ne sont rien si elles ne peuvent résister au libre examen, à l'offense, à l'injure même. Cela suppose néanmoins quelques règles. Elles furent précisées en France par une poignée de lois et une immense jurispru­dence : qu'on ne s'en prenne pas aux personnes, qu'on ne s'attaque qu'aux idées, avec des arguments qui ne menacent pas l'intégrité physique des ad­versaires. La caricature, souvent injuste, parfois grossière, éventuellement cruelle, en est l'arme la plus fouailleuse. Mais si elle blesse, elle ne tue pas.

Combats pour une presse libre, de Voltaire à Charlie. Magazine L'Histoire, avril 2015. En kiosque et sur abonnement.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire