Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Dossiers d'archéologie : Rome

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Dossiers d'archéologie : Rome

Rome, la ville éternelle, semble tellement connue qu'on oublie qu'elle fait toujours l'objet de nombreux questionnements et débats. De récents chantiers de fouilles et recherches permettent une meilleure compréhension de l'histoire de la ville. Surtout les nouvelles méthodes d'investigations archéologiques permettent de renouveler et d'affiner nos connaissances. Le dernier numéro des Dossiers d'Archéologie n° 377 intitulé Rome : la ville éternelle révèle de nouveaux secrets nous propose un bilan des derniers chantiers, études ou débats sur l'Urbs.

 

rome-la-ville-eternelle-revele-de-nouveaux-secrets pdt hd 4511L'article de Cyril Courrier et Jean-Pierre Guilhembet revient sur l'image de Rome dans l'Antiquité : de la ville dénigrée à l'époque républicaine, elle est devenue une ville-monde surpeuplée et ressemblant à une métropole moderne. Le numéro réussit à proposer une chronologie claire de l'histoire de Rome. Un article synthétique fait le point sur l'archéologie romaine actuelle en s'intéressant aux acteurs, aux modalités mais aussi au devenir des fouilles et en particulier aux récentes muséalisations des fouilles du Capitole (dans les réaménagements des Musées Capitolins) ou celles de la Crypta Balbi.

Ludivine Péchoux traite de l'histoire de la fondation de Rome et des débats historiques que celle-ci a suscités ces dernières années. Elle insiste sur l'impasse de ce débat et sur l'ancienneté du peuplement du site remontant au Xe siècle avant notre ère.

La question des liens entre Rome et son environnement est l'objet de nombreuses études dont ce numéro est témoin. Philippe Leveau traite du paysage de la ville et des modifications entrainées par l'homme. Le risque des inondations si présent aux premiers siècles de son histoire est jugulé et maîtrisé par Rome davantage que d'autres fléaux comme celui du feu. Un article sur la perception de la pollution par les Romains : si les Romains ont pollué et le savaient, il n'y a pas eu de véritable conscience écologique mais au mieux des ébauches ou des amorces en ce sens. Un article est également consacré à l'histoire du climat et en particulier l'impact des tempêtes.

Une contribution fait le point sur la maison d'Octave sur le Palatin. Le bâtiment est un exemple caractéristique des domus tardorépublicaine avec son plan, son architecture et ses décorations. La demeure mettait en scène le prestige et le pouvoir de l'héritier de César dans un lieu hautement symbolique car proche d'un temple à l'instar des résidences des souverains hellénistiques. De plus, elle se situe dans "l'aire des mémoires historiques de la ville reliées aux mythes romuléens". La maison d'Octave est située à proximité du bétyle, le centre du monde.

La culture et l'éducation à Rome sont largement traitées dans ce numéro. Arnaud Suspène fait le point sur l'importance et le rôle politique des spectacles à la suite d'un de ses précédents articles dans la revue Parlement(s) disponible en ligne. La synthèse sur l'odéon, une des sept merveilles de Rome fait le point sur ce monument mal connu et sa place dans la géographie. Les écoles romaines si elles sont attestées dans les textes ne semblent pas être repérées par des fouilles archéologiques.

Deux articles sont consacrés aux environnements immédiats de l'Urbs. Le premier de Rita Volpe est une synthèse complète sur les limites de la ville, le sens de celles-ci et les différents types de paysages et d'espaces que le visiteur antique pouvait traverser. Le second article traite de la découverte en 2014 d'une immense exploitation agricole destinée à la production d'un nouveau de luxe venu d'Asie : la pêche.

La contribution de Jean Andreau fait le point sur l'économie antique romaine : c'est une économie dominée par une élite politique, économique et sociale qui tire ses revenus principalement de l'agriculture avec de fortes inégalités sociales et où les échanges se font à l'échelle de l'Empire. L'auteur insiste en revanche sur l'erreur à considérer qu'on aurait assisté à une globalisation économique car notamment si des produits pouvaient être vendus à de très longues distances, il n'y a pas eu de préoccupations économiques à une vaste échelle mais essentiellement locales ou ciblées. Il réutilise pour Rome le concept braudélien d'empire-monde car "le monde romain était [...] un ensemble social et économique enserré dans les limites d'un empire, d'une construction impériale".

La fin de Rome et sa postérité ne sont pas en reste. Si la décadence romaine n'est plus depuis longtemps un élément explicatif de l'effondrement de l'Empire romain d'Occident celui du déclin socio-économique est lui aussi fortement remis en cause. Si la crise du IIIe siècle a bien eu lieu, la production était à son plus haut niveau au IVe siècle. En revanche, les contraintes et les pressions militaires de plus en plus fortes de peuples en plein essor conduisent l'État romain à adopter une politique court-termiste ponctionnant sa population pour se défendre. Ses ponctions s'alourdissent de plus en plus au fil des pertes territoriales. Brice Gruet traite enfin de la postérité du mythe de Rome et son impact dans les aménagements urbains successifs visibles encore aujourd'hui.

Le numéro propose divers articles hors du thème principal très intéressants. Jean Guerdoux traite des différentes facettes de l'antidarwinisme moderne. Il explique ce qu'est la théorie de l'évolution, que l'antidarwinisme n'est pas une opinion et démonte les contresens communs sur le sujet et pourquoi cette idéologie peut se révéler insidieuse dans le cas du déterminisme. Un article important et clair face à la montée à l'échelle mondiale de ce courant. Deux contributions s'intéressent à la protohistoire européenne. Le premier présente les résultats d'une vaste étude qui fait le point sur l'état de nos connaissances sur les migrations en Europe à l'époque paléolithique grâce aux analyses génétiques de 51 individus. Le second traite de la question des guerres préhistoriques avec un focus sur la fouille d'un silo en Alsace où ont été trouvées les traces d'un massacre. Enfin différentes actualités sont recensées à la fin du numéro comme à l'accoutumée.

Au final, les dossiers d'archéologie nous offrent un numéro convaincant et synthétique sur Rome et son histoire. Richement illustré avec une bibliographie succincte et solide, le dossier est agréable et facile à lire. Les articles sur les dernières recherches paléoenvironnementales montrent l'intérêt des nouvelles approches pour mieux appréhender l'histoire de la ville. Ce numéro permettra à beaucoup de lecteurs de réactualiser leurs connaissances ou de découvrir des aspects méconnus jusqu'alors.

Rome : la ville éternelle révèle de nouveaux secrets. Dossiers d'archéologie, septembre 2016. En kiosque et sur abonnement.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire