Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Ainsi vivaient les femmes au Moyen Age (Cahiers S&V)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Ainsi vivaient les femmes au Moyen Age (Cahiers S&V)

La condition féminine ne progresse pas en ligne drtoite. Au cours de l'histoire, elle obéit plutôt à une évolution en dents de scie, avec pour chaque période des avancées et des reculs que l'on peut oberver à quelques repères comme l'héritage, le mariage, les droits juridiques et politiques. Les Cahiers Science & Vie de novembre 2016 reviennent sur la condition des femmes au moyen Age.

 

csv novembre 2016L'histoire procède souvent par grands coups de balancier. Après être allé trop loin dans un sens, on va trop loin dans le sens contraire. Il en va ainsi du débat sur les femmes médiévales. Au temps où les historiens décrivaient le Moyen Âge comme une époque d'aveuglement généralisé, le statut des femmes ne s'envisageait que comme marqué par l'asservissement. Quand le Moyen Âge sortit de sa pénombre, et que l'on se mit à regarder cette période sous un jour positif, on commença à réévaluer le sort des femmes ... jusqu'à prendre le contrepied exact de l'opinion précédente.

Un magazine titra: « Le Moyen Âge libère la femme ». Or, le Moyen Âge n'a pas plus libéré la femme qu'il ne l'a enfermée. Il ne fut ni un âge d'or ni un âge de fer. La réalité historique se révèle plus complexe. Il est un fait que cette époque a offert des marges de liberté aux plus entreprenantes et aux plus dynamiques, particulièrement en ville. Tolérées dans les corporations, elles purent y exercer les métiers les plus divers: orfévresses, painteresses, barbières, c'est-à-dire chargées de la petite chirurgie ... Par ailleurs, les femmes de seigneurs étaient fréquemment associées au pouvoir, au-delà de trajectoires et de personnalités exceptionnelles comme Aliénor d'Aquitaine. Mais il n'en demeure pas moins que la domination masculine s'exerçait sans relâche sur tous les aspects de la vie. À commencer par la vie privée: une femme avait besoin d'un mari pour exister socialement. Seule, elle était la proie des rumeurs. Or, soupçonnée d'être une femme de mauvaise vie, une « ribaude ", elle était exposée aux pires violences.

En définitive, quand on se penche sur la vie des femmes au Moyen Âge, on perçoit une mosaïque de situations particulières décourageant toute généralisation hâtive. Même cette fameuse misogynie médiévale ne paraît plus une certitude aussi massive. Les historiens et historiennes en débattent: s'agit-il du regard de tous les hommes de ce temps ou de celui de certains d'entre eux, les clercs et les moines. Et la religion: était-elle un lieu spirituel ou bien un refuge pour toutes celles qui ne voulaient pas se marier ? Pour le Moyen Âge, longue période de dix siècles (ve_xve siècle), tout propos globalisant semble rater sa cible. Ce qui est sûr pourtant, et c'est un des acquis de la recherche récente, c'est que la fin de la période se marque par une aggravation des conditions de vie. Pour les femmes, la tombée de la nuit, ce ne fut pas le Moyen Âge, mais bien le début de la Renaissance.

Ainsi vivaient les femmes au Moyen Age. Cahiers Science & vie, novembre 2016. En kiosque et sur abonnement.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire