Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité 9 thermidor, la chute de Robespierre (Mag L'Histoire)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

9 thermidor, la chute de Robespierre (Mag L'Histoire)

Depuis plus de deux cents ans, la mort de Robespierre marque la fin de la période « terroriste », Même s'il n'est que l'un des 100 « conjurés» arrêtés et guillotinés en cette fin juillet 1794, l'Incorruptible incarne à lui seul le 9 Thermidor. Comment expliquer le brusque revirement des Conventionnels contre leur ancienne idole? Et pourquoi le peuple de Paris l'a-t-il privé de son soutien? Robespierre, « tyran », « dictateur », voulait-il vraiment accaparer tous les pouvoirs?

 

LHistoire 01842 433 1703 1703 170223 ChuteRobespierre CouvertureLa chute de Robespierre, le 9 thermidor an II (27 juillet 1794), est en général annoncée. comme un soulagement. Qu'on s'en réjouisse ou qu'on s'en désole, de la Révolution il incarne pour toujours la face noire, le « dérapage» dans la Terreur. La preuve à charge en reste le discours du 22 prairial (10 juin 1794) qui, en privant les accusés des garanties de la justice, au moment même où se relâchait la pression aux frontières, marque le basculement vers ce que les historiens nomment « la Grande Terreur »,

Deux jours plus tôt, le 8 juin, la fête de l'Être suprême avait été un peu ratée, alimentant les rumeurs sur son ambition démesurée. Il était allé trop loin. En faisant exécuter Danton - et Camille Desmoulins - le 5 avril, il avait signé son arrêt de mort. Le 9 Thermidor, les Conventionnels coalisés éliminent le tyran pour mettre fin à la Terreur. Est-ce aussi simple?

Ce qui est sûr est que cette version des faits s'est imposée très vite, au lendemain de l'exécution de la centaine de robespierristes ou présumés tels. Il n'allait cependant pas de soi, le 8 au matin, que Robespierre, de retour à la Convention après quatre semaines de retrait, y
soit mis en minorité. Hors de l'Assemblée, il dispose en cette fin juillet de solides soutiens au Comité de salut public, dans la Garde nationale, à l'Hôtel de Ville, parmi les Jacobins et chez tous ceux qui tiennent alors les rênes du pouvoir centralisé à Paris. La popularité est encore immense de celui qu'en juillet 1793 Billaud-Varenne appelait « l'être le plus important de France ». Comment, dès lors, a-t-il pu perdre la main?

9 thermidor an II, la chute de Robespierre. Mensuel L'Histoire, mars 2017. En kiosque et sur abonnement.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire