Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Dossiers d'archéologie été 2016

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Dossiers d'archéologie été 2016

Les éditions Faton publient cet été deux numéros de la revue Dossiers d'archéologie. Le premier, un hors-série, est consacré à Carnac et le phénomène mégalithique et le second, un numéro classique, s'intéresse à l'archéologie crétoise. Deux numéros pour deux sujets très différents mais qui bénéficient toujours du souci de rigueur et de clarté caractéristique de la revue.

 

Carnac et le phénomène mégalithique

DA ete2017 carnacAprès une présentation du mégalithisme européen, Christine Boujot propose un article introductif sur les mégalithes bretons. Elle insiste sur les nouvelles approches et en particulier la prise en compte de la disposition, des déplacements et de l'environnement des mégalithes. Un portfolio composé de huit pages permet au lecteur de découvrir des reproductions de qualité de mégalithes, bénéficiant d'une mise en page soignée sur fond noir. Emmanuelle Vigier propose un aperçu historiographique de la recherche sur Carnac mais aussi de la découverte et de la protection des mégalithes de la région. Christine Boujot et Serge Cassen proposent une synthèse sur le « phénomène carnacois ». Ils insistent sur la nécessité d'insérer Carnac dans un ensemble géographique beaucoup plus vaste, bien que cela soit plus difficile à concevoir que pour les observateurs du XVIIIe siècle, en raison des modifications importantes du paysage. Une typologie des différents éléments qui composent le site (mégalithes et autres) est proposée et développée.

L'article sur les « Objets de pouvoir, objets sacrés » montre l'importance des objets en jade dans les sociétés néolithiques. Cette roche verte serait extraite à l'époque sur « le versant italien des Alpes, à 850 km à vol d'oiseau ». L'article aborde d'autres objets funéraires d'une très grande qualité comme les anneaux-disques ou des céramiques. Cette richesse serait liée à l'exploitation des marais salants bretons. Les monographies sur le cairn de Croaz Dom Herry ou la pointe du Souc'h nous présentent deux sites funéraires importants qui bénéficient de fouilles récentes.

Ensuite, deux articles intitulés « Les menhirs de Kerdruellan à Belz » et « Grand Menhir, Er Grah, Table des Marchands » permettent de s'intéresser à des mégalithes particuliers qui ont une histoire riche mais aussi une iconographie remarquable (pour la Table des marchands et le Grand Menhir de Men Er Grah). Les derniers articles approfondissent justement la question des symboles néolithiques : quantité d'animaux, d'objets et de figures géométriques s'y côtoient, dans un agencement réfléchi laissant entrevoir un univers culturel, une représentation du monde et une pensée riche et dont le décryptage n'en est qu'à ses balbutiements.

Le dossier se termine par un glossaire du mégalithisme néolithique reprenant de nombreux termes utilisés dans le numéro et qui accompagnera les lecteurs qui découvriraient cet univers pour la première fois.

La Crète, 5000 ans d'histoire

DA ete2017 creteL'île grecque fascine depuis les découvertes de sites minoens au XXe siècle. De nombreux touristes viennent visiter les vestiges de cette ancienne civilisation. Pourtant l'histoire de la Crète ne s'arrête pas aux minoens : à l'époque médiévale et moderne se développent sur l'île des caractéristiques originales et un patrimoine qui est de plus en plus mis en valeur, analysé et préservé. Le dossier débute par un article introductif de Ludivine Péchoux sur l'histoire et les diverses problématiques du sujet de ce numéro. Jean-Paul Demoule propose une synthèse sur les premiers habitants et les migrations en Crète. Raphaël Orgeolet nous présente la civilisation palatiale de la Crète minoenne dans sa contribution.

Bien que les sites soient bien connus, de nombreux débats existent entre chercheurs sur le fonctionnement politique et la société qui peuplaient ces vestiges.

Dans son article « Peuplement, climat et ressources agricoles en Crète minoenne », Sylvie Müller Celka propose une hypothèse pour comprendre l'évolution du peuplement vers 1700 avant J.-C. : des changements climatiques et l'introduction de nouvelles techniques expliqueraient l'abandon des habitats en hauteur plus contraignant. La période mycénienne crétoise est traitée par Charlotte Langohr. Dépassant les problématiques de la domination mycénienne et en s'éloignant de Cnossos, les résultats des recherches montrent des phénomènes d'acculturation, de persistances de traditions et de redéploiement des centres régionaux permettant ainsi une analyse globale de la Crète sous domination helladique. Deux articles sont consacrés aux « écritures de la Crète à l'âge du bronze » dont un au disque de Phaistos. Une synthèse sur « l'art de la Crète aux époques minoenne et mycénienne » de Jean-Claude Poursat clôt la partie du dossier consacrée à l'âge du Bronze.

La seconde moitié du dossier est consacré à l'île et ses habitants aux périodes postérieures jusqu'à la fin de la domination vénitienne. Quatre articles s'intéressent à l'époque grecque archaïque, classique, hellénistique et romaine. Le premier de Florence Gaignerot-Driessen traite de l'émergence de la cité. Il retrace la fondation de nouveaux sites d'habitat au XIIe siècle puis de la nucléation de l'habitat au Xe siècle et enfin l'apparition de véritables polis au VIIe siècle. Contrairement à ce qui ressort des textes classiques (Aristote et Dosiadas), l'univers social, politique et culturel est très varié. Sophie Montel montre dans sa contribution comment des recherches récentes permettent d'attribuer la « Dame d'Auxerre » à un atelier crétois et à un contexte funéraire. Enzo Lippolis expose l'histoire de la Crète hellénistique et romaine ainsi que de sa capitale. Celle-ci s'affirme et se monumentalise tout au long de la période jusqu'à devenir une des plus grandes métropoles du bassin méditerranéen. Enfin Claude Sintès fait le point sur la guerre que les Romains ont menée aux Crétois et qui conduit à l'annexion de ce territoire. Guillaume Saint-Guillain dresse rapidement l'histoire mouvementée de l'île de l'époque médiévale à la conquête ottomane. Cet article tout comme celui d'Athanassios Mailis sur l'architecture religieuse en Crète montre bien les différentes vagues d'invasions et d'occupations qui laissèrent des traces plus ou moins profondes. L'occupation vénitienne qui ne se fit pas sans heurt et sans compromis marqua aussi la Crète. Les églises conjuguent des éléments byzantins et occidentaux plus ou moins prononcés selon les époques. Comme le retranscrit l'article : « on priait comme à Byzance, on ressemblait à Venise ».Sofia Katopi traite quant à elle des fortifications vénitiennes de Candie. Une liste de sites et de musées crétois à visiter conclut le dossier.

Le dossier se termine par les actualités et des articles complémentaires sur l'archéologie expérimentale, l'exposition « De terre et d'acier : archéologie de la Grande Guerre » au musée de la Grande Guerre à Meaux Le numéro est richement illustré, de qualité et constitue une excellente introduction actualisée à l'histoire et à l'archéologie de la Crète.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire