Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Chevalier d’Eon : tome 4, le Pacte (A.S Silvestre

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Chevalier d’Eon : tome 4, le Pacte (A.S Silvestre

A la fin du précédent tome, Lia de Beaumont était retrouvée sur le sol, une balle dans le ventre. Mais pour quelles raisons voulait-on la tuer ? Et qui ? D’Eon se réveille enfin après des semaines entre la vie et la mort ; il a le temps de réfléchir et en déduit qu’il a failli à sa mission ; vu ses blessures, tout le monde avait pris connaissance de « sa condition » d’homme !


 

deon_tome_4En France, le chef du Secret est mis au courant de l’attentat ; il délègue un nouvel ambassadeur pour remplacer le chevalier, pour continuer les négociations en vue de l’alliance franco-russe…et peut être pour abandonner d’Eon à son sort !

En Russie, par contre, Elisabeth Ière sait qu’il est homme, ne lui ôte pas son amitié et lui propose un pacte. Elle lui confie quelques missions d’importance comme agent de négociation auprès de la Grande Duchesse Catherine née Sophie d’Anhalt-Zerbst ; porteur d’une demande spéciale à Frédéric II, roi de Prusse concernant le secret entourant l’impératrice ; mais surtout, transmettre de vive voix, au roi de France, son accord pour l’alliance franco-russe tant souhaitée !

Ce quatrième tome était attendu avec impatience. Il se lit toujours d’une traite avec plaisir ; le lecteur, jeune et moins jeune suit avec attention et intérêt les manœuvres de l’impératrice, l’entrevue épique avec Frédéric II de Prusse, les péripéties de Lia de Beaumont et le retour en France du chevalier d’Eon « en homme » !

Mais comment va-t-il être reçu par Louis XV, roi de France ?

Chevalier d'Eon, agent secret du Roi, Tome 4 : Le pacte, d'Anne-Sophie Silvestre. Flammarion, janvier 2013.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire