Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Damné 4 : Le baptême de Judas (H. Gagnon)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Damné 4 : Le baptême de Judas (H. Gagnon)

Quatrième et dernier tome de la saga, Damné : Le baptême de Judas conclut les aventures de notre héros en quête de rédemption, Gondemar de Rossal. Cette conclusion sera pour nous l'occasion de revenir sur cette saga historico-fantastique nous plongeant au cœur du XIIIe siècle entre cathares et templiers.

 

Le difficile choix de la rédemption

Damne tome 4La fin du troisième tome, L'étoffe du Juste, nous laissait avec un Gondemar prisonnier et brisé. Lui qui pour éviter la damnation éternelle et le froid des Enfers se devait de protéger la « Vérité », s'apprêtait à la livrer pour sauver sa bien-aimée quitte à trahir les siens. Et c'est sur cette profonde interrogation que s'ouvre le quatrième volet. En effet, la première partie du roman où notre héros captif est ramené à Carcassonne auprès de son ennemi juré Simon de Monfort s'attache principalement à cette réflexion. Il faut attendre la seconde moitié pour retrouver les intrigues, les batailles ainsi que de nouvelles et toujours plus troublantes révélations qui ont fait le succès de cette saga.

Notre avis

Avec Le baptême de Judas, Hervé Gagnon pose la dernière pierre de sa saga dans la lignée des opus précédents. Si la première partie de l'ouvrage peut s'avérer assez lente et quelque peu répétitive, l'auteur nous gratifie d'une très belle fin à la fois poignante et recherchée. À ce titre, son hypothèse de départ, cette fameuse « Vérité » que cherche à détruire l'Église romaine tient parfaitement la route. Le choix de placer le contexte historique au cœur de la croisade albigeoise et d'y mêler un secret millénaire détenu par les templiers ne s'en révèle que plus efficace.
Ainsi, en dépit de cette vision trop sombre d'un Moyen Âge présente jusque dans l'épilogue – nous l'avons déjà évoquée lors des tomes précédents –, Damné apparait comme une passionnante saga historique teintée de fantastique et d'ésotérisme. Le lecteur s'attachera facilement aux principaux protagonistes, qu'il s'agisse du héros Gondemar, de ses compagnons ou même de l'un de ses ennemis, Guillaume de Barres, présenté dans ce dernier tome. Les connaissances historiques et la plume d'Hervé Gagnon nous permettent de plonger immédiatement dans son récit pour ne plus en sortir.

Extrait :
« Le soir venu, nous nous arrêtâmes pour la nuit et un soldat vint me porter mon repas. Il posa mon plat sur le sol et s'accroupit près de moi. Visiblement méfiant, il tira sa dague et la brandit près de mon visage.
- Je vais te détacher pour que tu puisses manger, dit-il. Au moindre mouvement suspect, je t'enfonce ceci dans les entrailles. Compris ?
Nullement impressionné, je pris le temps de le toiser jusqu'à ce qu'il se tortille, mal à l'aise, puis je hochai lentement la tête sans le quitter des yeux. Il défit le nœud de la corde qui liait mes fers à l'arbre et fit mine de reculer.
Dès que je fus libre, la rage qui s'était accumulé en moi depuis des jours explosa et il en paya le prix. D'un geste vif, je bondis sur lui, passai la chaîne qui reliait mes poignets autour de son cou, la croisa sur sa nuque et serrai de toutes mes forces. Il se débattit comme un diable, essayant de passer les doigts entre le métal et sa peau, pour se donner un peu d'air, mais je tins bon. À mesure que les muscles de mes bras se gonflaient de sang pour maintenir la pression sur son gosier, un sourire de profonde satisfaction s'emparait de mon visage. Une part de moi aimerait toujours ces sales besognes. Celle-ci était gratuite, mais je me sentais à nouveau vivant. »

Hervé Gagnon, Damné, tome 4, Le baptême de Judas, Hugo Roman, Paris, 2013.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire