Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité La carte IGN de la Grande Guerre 14-18

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

La carte IGN de la Grande Guerre 14-18

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première guerre mondiale, l'Institut Géographique National (IGN) propose une carte couvrant le front ouest, de la Mer du Nord à la Suisse, pour retrouver les grands lieux de mémoire de 14-18. Un outil de circonstance pour la préparation de visites culturelles sur ces champs de batailles meurtriers qui impactèrent de façon plus ou moins directe quasiment toutes les familles françaises.

 

Les lieux de mémoire cartographiés

Yves Lacoste, père de la géopolitique française, titrait son ouvrage de référence : La géographie ça sert, d'abord, à faire la guerre. Héritières des cartes d'État-major, les cartes IGN œuvrent aujourd'hui pour la paix. L'Institut National de l'Information Géographique et Forestière vient en effet d'éditer, en partenariat avec la Mission Centenaire 14-18, une carte « Tourisme et découverte » dédiée à la Grande Guerre 1914-1918. Cette carte au 1 : 410.000 (1cm = 4,1 km) couvre tout le front Ouest, dans un triangle Gand / Mulhouse / Paris. Sont cartographiés : bien entendu les informations traditionnelles des cartes routières (routes, limites administratives...) mais aussi l'évolution de la ligne de front, les circuits découverte et les lieux de mémoire de la guerre : cimetière, mémorial, monument commémoratif, fort, village détruit, site de bataille... Certains secteurs particulièrement riches en lieux de mémoire, comme les secteurs de Soissons, de Verdun ou d'Arras, font l'objet d'apartés plus détaillés au 1 : 290. 000. Traduite dans les langues des principaux belligérants du front ouest (français, anglais, allemand), la carte permet de localiser aisément les différents champs de batailles classés par ordre chronologique. Une quinzaine de chemins de mémoires sont également proposés : des chemins reprenant des éléments clefs de la Grande Guerre comme le Chemin des Dames, mais aussi des chemins s'intéressant à des destins particuliers comme le parcours des héros pour découvrir 25 portraits de Britanniques ayant obtenu la Victoria Cross, ou encore des chemins suivant un individu comme le poète Joyce Kilmer.

Un outil pour le tourisme mémoriel

Cette carte est conçue comme un outil pour « le développement durable du tourisme mémoriel » qui doit bénéficier d'un « nouvel élan » avec le centenaire. On comprend l'intérêt économique pour la filière touristique dans le Nord-Est de la France... Quoi qu'il en soit, cette carte est indéniablement un outil très intéressant pour le touriste désireux de se rendre sur ces hauts lieux de sacrifice. A l'heure du GPS et d'internet, la carte papier reste indispensable pour qui veut embrasser d'un coup d'œil un champ de bataille aussi vaste et planifier son parcours de façon rationnelle et efficace. Sans oublier que la carte papier, elle, s'émancipe de tout problème de batterie et de réseau...
Dans la lignée de l'œuvre de Pierre Norra sur les lieux de mémoire, ce type de carte peut aussi être un objet de réflexion sur la construction mémorielle : quels sont les sites mis en valeur ? Comment le sont-ils ? Dans quel but ?

 

* Se procurer la carte IGN de la Grande Guerre

 

IGN

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire