Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Courrier de guerre 1914-1918 (R. Delpard)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Courrier de guerre 1914-1918 (R. Delpard)

Dès l'automne 1914, les Français le savent : la guerre est partie pour durer. Pour remonter le moral des soldats, quantités de lettres et de colis vont leur être envoyés par leur famille et délivrés par le vaguemestre qui devient un personnage clé de la vie au front. Le livre de Raphaël Delpard, Courrier de Guerre, la Poste aux Armées, 1914-1918 décrit, grâce à des documents officiels mais aussi des lettres et des journaux intimes, le quotidien épistolaire de ces poilus.

 

courrier de guerre

Un lien essentiel

Le volume de lettres échangées durant la Première Guerre reste unique à ce jour. Le trafic atteint rapidement 4 millions de lettres par jour, 1,5 million de colis et 590 000 journaux et réclames. L'enjeu de ces relations épistolaires est extrêmement important, il permet au soldat de garder le moral. Véritable moyen de maintenir le contact avec l'arrière, Raphaël Delpard souligne également l'importance pour ces poilus de recevoir des lettres qui leur sont adressées, véritables Saint Graal une fois entre leurs mains. Cette marée de courrier est rendue possible par les autorités qui donnent la gratuité de l'affranchissement, mais la poste doit faire face à de nombreux soucis d'acheminement auprès des troupes qui sont sur les zones de combats et le courrier connait parfois d'importants retards.

Le rôle clé du Vaguemestre

Le facteur militaire distribue chaque jour le courrier aux différentes unités présentes sur le front. Le moment de distribution du courrier est une parenthèse dans la vie du soldat « c'est l'heure solennelle, l'heure chère entre toutes, l'heure attendue » et lui donne du baume au cœur. La mission du vaguemestre est extrêmement importante mais également extrêmement dangereuse puisqu'il se rend parfois au plus près des combats. Raphaël Delpard rajoute à juste titre que si le vaguemestre ne touche pas d'armes il n'en reste pas moins un soldat à part entière.

L'importance du courrier pour les Soldats

VaguemestreL'écriture devient un moyen de survivre à l'enfer des tranchées. La génération de soldats étant la deuxième à bénéficier de l'éducation gratuite et obligatoire (depuis les lois Ferry en 1881,1882), chacun peut écrire à sa famille et lire également son courrier, le taux d'alphabétisme étant assez bas. On n'écrit cependant pas uniquement aux soldats mais également aux prisonniers de guerre, même si le courrier peine parfois à arriver en raison d'une guerre de communication entre les administrations françaises et allemandes. S'il semble que du côté français les lettres des prisonniers allemands soient bien transmises, ce n'est pas forcément le cas pour les prisonniers français retenus en Allemagne et dont les familles restent parfois plusieurs années sans nouvelles. Si les lettres ont les faveurs des soldats, les colis sont loin d'être négligés et on peut penser que le colis est véritablement né pendant la première guerre mondiale.

La place de la censure

La censure militaire reste toujours un sujet sensible abordé par de nombreux historiens et chercheurs. Si elle est d'abord comprise par les soldats (pour éviter que l'ennemi découvre les positions des troupes), le conflit s'enlisant, ils essaient de la contourner par l'utilisation du patois ou de codes établis auparavant avec les proches. L'état-major étant obsédé par le secret, chacune des lettres des soldats est lue par des agents, ce qui ralentit encore la distribution des courriers. L'institution des marraines de guerre augmente le volume épistolaire mais des suspicions d'espionnage après l'affaire Mata Hari créent une véritable polémique.
La présence de lettres d'inconnus et de courrier de guerre permettent également de se rendre un peu plus compte de ce que devait être le quotidien des soldats mais également de ce que devait être leurs aspirations.

Notre Avis...

Raphael Delpard aborde, à travers ce livre, un sujet différent des ouvrages déjà sortis à l'occasion du centenaire de la première guerre mondiale. Le livre est très facile à lire et son auteur nous plonge réellement au cœur des tranchées par la présence d'extraits de lettres ou de documents. On comprend alors mieux ce que fut le quotidien de ces poilus et quel évènement salvateur devait être la distribution du courrier, leur permettant de s'échapper quelques heures de la réalité. S'inscrivant dans les éditions en lien avec le centenaire, l'ouvrage de Raphael Delpard devrait rapidement trouver sa place au sein de votre bibliothèque !

Courrier de guerre: La poste aux armées 1914-1918, de Raphaël Delpard. L'Archipel, octobre 2014.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire