Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Elisabeth Tudor en BD

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Elisabeth Tudor en BD

La collection « Ils ont fait l'Histoire » consacre un tome à Elisabeth Ire, fille du roi Henri VIII qui sépara le royaume d'Angleterre de la papauté en créant l'Eglise anglicane. Le long règne (1558 – 1603) de celle qu'on surnomma la Reine vierge est donc une période de forte instabilité politique et religieuse pendant laquelle la souveraine dût régner d'une main de fer. Une étape clef de l'Histoire d'outre Manche.


ElisabethLe scénario de Vincent Delmas passe en revue l'ensemble du règne, permettant d'évoquer les moments forts de la vie de la souveraine : son emprisonnement pour complot, son ascension au trône, son refus de se marier, l'anoblissement de Francis Drake, l'exécution de sa cousine Marie Stuart, la destruction de l'Armada espagnole, le complot du comte d'Essex...

Comme à l'habitude dans cette collection, la bande dessinée est complétée par un dossier confié à un historien, ici Michel Duchein conservateur général du patrimoine et inspecteur général honoraire des archives de France, auteur de plusieurs biographies consacrées aux souverains britanniques en général et aux maisons Tudor et Stuart en particulier. L'historien revient de façon claire et succincte sur la situation anglaise après la mort d'Henri VIII. Le fondateur de l'Anglicanisme laissant la place à son fils (issu du troisième mariage) le protestant Edouard VI, à qui succède la catholique Marie (issue du premier mariage d'Henri VIII) et enfin la pragmatique Elisabeth (issue du second mariage d'Henri VIII)... Michel Duchein revient sur la rébellion écossaise, la réforme monétaire, la vie intime de la souveraine et son rôle dans l'enracinement du protestantisme en Angleterre.

Enfin, les auteurs reviennent sur les sources qu'ils ont utilisées, des sources souvent partisanes qu'il a fallu trier et confronter pour avoir une vision plausible non seulement des faits relevant de la sphère privée, mais aussi de l'allure et du comportement quotidien de la reine afin qu'Andrea Meloni puisse la représenter au mieux.

Elisabeth Ière, de Vincent Delmas (Auteur), Michel Duchein (Auteur), Christophe Regnault (Illustrations), Andrea Meloni (Illustrations). Glénat, 2016.

acheter-sur-amazon

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire