Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Actualité Décès de l'historien Mohammed Arkoun

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Décès de l'historien Mohammed Arkoun

L'islamologue et historien Mohammed Arkoun, décédé mardi 14 septembre, était un partisan du dialogue interreligieux, et entre "le monde musulman" et "le monde occidental". Il mettait dos à dos les préjugés que l'un et l'autre se lancent à la figure, et ne se faisait pas que des amis. C'était aussi un défenseur de la laïcité, tout en insistant sur la nécessité de prendre en compte la spécificité de chaque culture. Là aussi sa position divise...

 

arkoun

Dans le contexte de tensions et d'incompréhension au sujet de l'Islam suite au 11 septembre 2001, et les questions sur la place de l'islam en France, il décide d'agir dans le débat par des conférences, mais surtout en dirigeant l'encyclopédique Histoire de l'Islam et des musulmans en France du Moyen Age à nos jours. Au-delà du grand intellectuel et historien, c'est donc aussi l'homme de dialogue et d'engagement qui manquera aux débats de plus en plus exacerbés et simplistes d'aujourd'hui.
Il est aussi l'un des initiateurs de la création du Centre Civique d'Etude du Fait Religieux (CCEFR) de Montreuil, avec Jean-Pierre Brard et Françoise Micheau.
Le CCEFR lui a rendu hommage le 16 septembre, par la voix d'Henri Pena-Ruiz (qui a lu le poème d'Aragon "La rose et le réséda") et de Françoise Micheau ("Mohammed Arkoun était un penseur critique, pédagogue infatigable").
L'Institut du Monde Arabe lui rendra également hommage le 27 septembre, à 18h30.

Né en 1928 en Algérie, Mohammed Arkoun fait ses études à Oran, puis Alger, avant d'intégrer la Sorbonne avec le soutien de Louis Massignon. Il est agrégé de langue et de littérature arabes en 1956. Après avoir enseigné à Strasbourg et au lycée Voltaire de Paris, il revient à la Sorbonne où il enseigne l'histoire de la pensée islamique. Développant le concept de "l'islamologie appliquée" (influencé par l'anthropologie), Mohammed Arkoun est reconnu internationalement et va enseigner jusqu'aux Etats-Unis. En 1993, il est professeur émérite à la Sorbonne, et en 1996 officier de la Légion d'Honneur.

 

Bibliographie non exhaustive

- L'islam et les musulmans en France depuis le Moyen Âge jusqu'à nos jours (dir), Albin Michel, 2006.

- Humanisme et Islam. Combats et propositions, Vrin, 2006.

- Essais sur la pensée islamique, 1e éd. Maisonneuve & Larose,1973; 2e éd. 1984.

- Religion et laïcité: Une approche laïque de l'islam, L'Arbrelle, Centre Thomas More, 1989.

- L'islam, religion et société, éd. Cerf, 1982.

Voir aussi un site avec beaucoup de documents en libre accès ici.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire