Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Histoire de l'Art Louis XV, par Quentin de La Tour

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Louis XV, par Quentin de La Tour

Louis_XV_-_Quentin_de_la_Tour_-_pastelLouis XV (1710-1774), surnommé le Bien-aimé, fut le souverain le plus représenté en bustes et tableaux, après Louis XIV. Il commanda deux portraits de lui, au célèbre pastelliste Maurice Quentin de La Tour. Ce pastel exposé au Louvre, daté de 1748 est le plus connu et de par sa petite taille (0.60m sur 0.54m) était certainement destiné à un espace privé.

 

Le peintre

Né en 1704 et mort en 1788 dans sa ville de Saint Quentin, c’est grâce à Voltaire que Maurice Quentin de La Tour est connu. Reçu à l’Académie Royale de Peinture et Sculpture en 1746, il accepte le titre de Peintre du Roi en 1750. De la Tour est passé maître dans la technique du Pastel caractérisé par un aspect poudreux et velouté.

Soucieux de la qualité à rendre, il étudie d’abord le sujet, en tournant autour de son client, en discutant avec lui pour le mettre à l’aise, pour le décontracter, le faire changer d’expression. Il note les détails anatomiques (forme des paupières, forme de l’œil, du nez, dimension de la bouche…), puis entame les croquis (c’est le portraitiste dont on possède le plus grand nombre de croquis) et reproduit d’une main rapide et sûre, ce que son œil a noté. Il retranscrit ainsi à merveille tous les détails de l’expression du visage, car pour lui le visage est la vie. Le caractère et la personnalité étant exprimés dans la posture, il met en avant ses sujets, afin qu’ils s’imposent, qu’ils aient une présence.

Le tableau

Louis_XV_-_Quentin_de_la_Tour_-_pastelLouis XV qui est déjà de belle prestance, est représenté dans une allure souveraine. La beauté et l’harmonie de son visage se traduisent sur le portrait par de grands yeux bruns, le regard franc, clair et direct, le coin des lèvres relevé évoquant le sourire, un air serein exprimant la paix.

Le roi vainqueur de la guerre de Succession d’Autriche, porte sur son épaule gauche et en premier plan une armure, symbole de l’apogée de son règne. Le ruban de l’ordre du Saint-Esprit autour du cou, son épaule droite est recouverte du manteau fleurdelisé doublé d’hermine.

D’habitude, Quentin de La Tour réalise ce genre de portrait sur un fond de ciel, que l’artiste aime à utiliser dès que son personnage porte une armure…sauf pour celui de Louis XV qui fut réalisé à l’intérieur : le fond est uni, mais de La Tour a joué avec l’éclairage de la fenêtre et des volets demi fermés, pour obtenir la brillance sur l’armure.

 

Louis XV – Pastel de 1748 – Musée du Louvre.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire