Rechercher dans le site
Catégories
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil BD Histoire Airborne 44 : Omaha Beach - BD

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Airborne 44 : Omaha Beach - BD

airborne_44_BD

Ce mois-ci débarque le troisième tome de la saga BD Airborne 44. Ce nouvel opus entame une nouvelle histoire et nous plonge au cœur du débarquement sur les plages d’Omaha la sanglante. Alliant à la perfection la fiction et le souci du détail Philipe Jarbinet vous plonge en totale immersion dans ces heures cruciales de notre Histoire aux côtés de Gavin, jeune soldat  franco-américain tourmenté à l’idée de revenir de cette façon sur les lieux de ses premiers amours. Une BD à ne pas manquer !coup-de-coeur

 


Une nouvelle BD « historique »

airborne_44_BD_Plage.pngBien plus réaliste qu’un comics des années 1960’s, plus entrainant à lire que les traditionnelles BD historiques ne faisant qu’illustrer un texte tout droit tiré des rapports d’état-major, cette bande dessinée se rapproche, dans son style, d’Ambulance 13 dont nous avions salué la sortie l’an dernier. Ces deux BD ne se ressemblent bien entendu que sur la forme, à savoir utiliser un personnage de fiction  entrainé dans un scénario permettant de découvrir de façon ludique de multiples facettes d’un événement, d’un conflit…  Bien entendu ce choix de romancer autour d’un personnage fictif peut-être sujet à critique quand l’on recherche une bande dessinée historique. Cependant, l’expérience prouve qu’une BD ne faisant qu’illustrer un texte tout droit sorti d’un manuel d’Histoire n’est souvent  guère plus attractive que le manuel lui-même… La BD semble par nature être un support non pas destiné à rendre clairement l’Histoire (toute représentation étant par elle-même sujet à caution) mais à replonger le lecteur dans l’ambiance d’une époque d’une façon des plus vraisemblables. Ainsi ne faisons pas à une BD le procès que l’on ferait à une thèse et sachons saluer ces formidables vecteurs de vulgarisation qui savent replonger le lecteur dans une époque sans pour autant la trahir.

Scénario

Ayant fait le choix du personnage fictif Philippe Jarbinet nous invite à suivre Gavin Jentro, un jeune homme Etats-Uniens par son père et Français par sa mère. En 1938, c’est justement lors d’un voyage en famille en Normandie, terre natale de sa mère, que Gavin découvre les beautés de la campagne normande… Et Joanne, son premier amour, celui qui lui enflammera le cœur et continuera à le consumer même après son retour aux Etats-Unis. Les deux tourtereaux continueront à échanger une correspondance passionnée, malgré la distance, malgré la guerre qui éclate en 1939 puis l’occupation. En 1941 les Etats-Unis entrent malgré eux dans la guerre suite à l’attaque de Pearl Harbour. Gavin est contraint de rejoindre le 116ème régiment de la 29ème division d’infanterie. Il ne partira pas pour le Pacifique, mais pour l’Europe. Et en ce mois de Juin 1944 il s’apprête à débarquer sur Vierville, ou plutôt Omaha Beach… Cette plage qui avait accueilli ses premiers émois amoureux, ce cadre romantique par excellence, allait devenir le théâtre d’un des plus sanglants épisodes de la Seconde Guerre mondiale. Pendant ce temps, en France, sa douce Joanne finit ses études de médecine à Paris avant de rentrer dans le bocage. Elle mène une vie résignée jusqu’à ce que la mort de son père la pousse à entrer dans la résistance.

airborne_44_BD_MP40.png

 

Ce scénario est véritablement convaincant dans le cadre de cette BD « historique » puisqu’il permet de traiter le sujet de façon beaucoup plus vaste que ne l’aurait fait la simple histoire d’un G.I. lambda s’élançant en pays inconnu. Ce scénario permet au lecteur de découvrir la Normandie de l’entre deux guerres dans tout ce qu’elle a de bucolique, ce qui ne manque pas de trancher avec la Normandie théâtre d’opération militaire que tout un chacun a en tête. Il montre ainsi comment la guerre ne bouleverse pas seulement les Hommes mais aussi les territoires. Le paysage, acteur à part entière du conflit, en portera lui aussi les cicatrices. Le scénario permet aussi de traiter deux personnages principaux, l’un militaire et l’autre civil, apportant ainsi deux visions complémentaires du conflit. Au final cette BD permet de survoler beaucoup plus de thèmes que ne l’aurait fait la simple histoire du débarquement sur Omaha, je pense entre autre à la montée de l’extrême droite en France dans l’entre deux guerres, aux revendications féministes de Louise Weiss, au rôle de la milice, au traumatisme des troupes allemandes au retour du front de l’Est ou encore à la rafle de Vel’d’Hiv…  Ces évocations permettent au lecteur de mieux se replonger dans l’ambiance de l’époque et peuvent l’inciter à aller approfondir ces thèmes par lui-même. Mais que les amateurs d’action se rassure, le titre « Omaha Beach » n’est pas usurpé et la BD garde une bonne partie de ses planches pour le débarquement proprement dit. Toutefois vous comprendrez que je ne touche mot ici des péripéties qui vous tiendront en haleine tout au long de l’histoire.

Dessin et couleurs

airborne_44_BD_Mitrailleuse.pngLe dessin précis et toujours détaillé, que ce soit pour rendre à merveille les maisons à colombages, une Delahaye 135, un half-track ou un MP-40 dont le gros plan permet de distinguer jusqu’au ressort de la culasse ! A voir la liste de remercîments en début d’ouvrage on comprend que l’auteur a sillonné les musées normands et l’on se doute qu’il s’est appuyé sur toute la documentation nécessaire à ce genre de travail. Il faut croire qu’il sut s’imprégner des moindres détails et je pense honnêtement que le résultat séduira tous les passionnés de la Seconde Guerre mondiale ! Les amateurs de militaria se réjouiront car il n’y à nul approximation dans les véhicules, l’équipement des soldats et l’armement, et c’est une chose rare dans le monde de la BD c’est pourquoi je tiens à le signaleret à remercier l’auteur.  L’immersion passe par le souci du détail, mission réussie !

La couleur est gérée d’une main de maitre, elle n’efface jamais les détails du dessin et garde toujours un rendu réaliste. Les effets divers (explosions, impacts divers…) sont assez bien rendu, en particulier pour tous les coups dans l’eau. Certains effets sont également très bien faits comme la fumée se dégageant de la mitrailleuse vers le visage du jeune mitrailleur allemand.

 

Une belle réussite

Au final,  cette bande dessinée est une heureuse surprise et il ne fait aucun doute qu’elle devienne rapidement le best-seller des boutiques souvenirs de Normandie ! Suffisamment romancée pour accrocher tout un chacun, suffisamment détaillée pour plaire aux puristes cette BD devrait débarquer rapidement dans toutes les bibliothèques des établissements scolaires et des amateurs d’Histoire. C’est tout le mal qu’on lui souhaite !

 

airborne_44_BD_Souvenirs.png

 

 

Scénario, dessin et couleurs : Philippe Jarbinet

Editeur : Casterman

 

T1 : « Là où tombent les hommes »

T2 : « Demain sera sans nous »

T3 : « Omaha Beach »

T4 : « Destins croisés » (à paraitre)

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire