Rechercher dans le site
Catégories
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil BD Histoire Aliénor, la légende noire – (BD)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Aliénor, la légende noire – (BD)

reines_de_sang_1Lançant une nouvelle série consacrée aux femmes de pouvoir et intitulée « Les reines de sang », les Éditions Delcourt débutent en beauté en s’attaquant à une figure emblématique de la période médiévale, à celle qui fut deux fois reine : Aliénor d’Aquitaine.

 

Résumé

L’intrigue de ce premier tome – le cycle en compte trois – s’inscrit dans les premières années de règne de Louis VII, couronné en 1137. Se destinant à embrasser la vie monastique, ce dernier doit se résigner à devenir l’héritier du trône suite au décès de son frère ainé et à se marier avec la belle et de réputation sulfureuse - le terme de légende noire provient de sa supposée débauche – Aliénor, héritière du duché d’Aquitaine. Face à son timide et introverti mari, la jeune et ambitieuse reine enchaine les festivités et divertissements. C’est sans compter le rappel à l’ordre de l’hostile reine-mère, Adélaïde, et de l’abbé de Saint-Denis et conseiller du roi, Suger. Humiliée, elle n’entend pas se laisser faire et se révèle prête à tout pour prendre les rênes du pouvoir et écarter ses opposants.

Notre avis

La couverture du livre tendrait à faire peur quant au respect de la réalité historique dans cette bande dessinée mais il n’en est rien. Si les intrigues et manipulations apparaissent fictives, la trame du scénario suit les faits historiques et restitue parfaitement une belle ambiance médiévale. Nous noterons tout particulièrement la psychologie des protagonistes, assez fidèle même si leurs traits de caractère sont évidemment romancés. Par ailleurs, un intérêt de ce premier tome est d’aborder les premières années de règne de Louis VII et de facto de sa célèbre femme tout juste pourvue de son titre de reine, loin de ce que l’on retient habituellement d’eux : la deuxième croisade, le divorce et le remariage d’Aliénor avec le futur Henri II d’Angleterre. C’est ainsi l’occasion de découvrir ou de redécouvrir le temps de quelques planches les premiers faits de ces personnages marquants du XIIe siècle français sans oublier Suger qui outre sa position de conseiller du roi, est en pleine construction de la basilique gothique de Saint-Denis.

Alienor_la_legende_noire_1

Le scénario, bien qu’à la fois classique et méandreux, s’avère efficace et prenant. Aux côtés des machinations et des complots, l’action se fait présente au bon moment. Le dessin de style réaliste est propre sans être remarquable tout comme les couleurs bien utilisées et soignées. Bref, rien à redire sur cette bande dessinée qui à défaut d’être exceptionnelle, plait et attire. Nous suivrons donc avec intérêt le deuxième tome ainsi que cette série des « reines de sang » dont le prochain cycle à paraître en octobre prochain s’intéressera à Isabelle, reine d’Angleterre et fille de Philippe IV le Bel, surnommée la « Louve de France ».

 

Aliénor la légende noire, tome 1.

Scénario : Arnaud Delalande & Simona Mogavino

Storyboard : Erwan Le Saëc

Dessin : Carlos Gomez

Couleur : Claudia Chec

Éditions Delcourt

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire