Rechercher dans le site
Catégories
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil BD Histoire Aliénor : La légende noire (T.2) – BD

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Aliénor : La légende noire (T.2) – BD

AlienorDans ce second tome nous retrouvons Aliénor d’Aquitaine, reine de France sensuelle, manipulatrice et ambitieuse, manipulant son royal époux Louis VII le Jeune complètement prisonnier de son amour. Suivant l’épisode du mariage et précédent celui de la croisade, ce tome nous plonge dans les conflits armés qui opposent le roi à ses vassaux en Poitou, dans le comté de Toulouse et en Champagne, ainsi qu’entre le royaume de France et la Papauté. Une histoire romancée, dramatique, sur fond d’Histoire de France.


 

Synopsis

Ce second tome du triptyque consacré à Aliénor d'Aquitaine nous plonge dans les années 1140 / 1143. La reine de France, qui a plus ou moins évincé la reine mère Adelaïde et le conseiller du royaume l’abbé Suger, exerce un véritable terrorisme charnel et sentimental sur son époux : le roi Louis VII le Jeune. Ce dernier, jeune, inexpérimenté, bon et pieux, se laisse manipuler par celle pour qui son cœur brûle ardemment. Parfaitement consciente de ses charmes, Aliénor les utilise systématiquement, jouant de ses attraits et de ses tristesses feintes pour rallier à sa cause son royal époux comme les chevaliers qui la servent… Comédienne, infidèle, manipulatrice, elle monte Louis VII contre ses vassaux et contre le Pape Innocent II. Le bon Louis VII se retrouve dans un terrible engrenage pour satisfaire sa belle : assiégeant vainement Poitiers puis Toulouse, s’élançant dans une folle campagne contre la Champagne, massacrant les innocents de Vitry-en-Perthois, refusant les nominations épiscopales du Pape jusqu’à ce que ce roi pieux soit frappé d’excommunication !

Notre avis

Ce second tome reste dans la continuité du précédent. Premièrement d’un point de vue graphique le style se veut réaliste et détaillé, précis et coloré avec talent, le lecteur s’immerge très rapidement dans le XIIe siècle, ses forteresses, ses foires, ses sièges, ses auberges… Toutefois quelques éléments ressortent plus comme issus d’un Moyen-âge fantasmé, notamment quand l’on voit les assiégés déverser de l’huile bouillante sur les attaquants (l’huile étaient alors bien trop coûteuse) ou lorsqu’Aliénor visite le bivouac en portant une cotte de mailles intégrale comme sur la couverture de la BD. Une couverture qui d’ailleurs donne le ton, avec une reine belliqueuse versant le sang (symbolisé par le vin) et ne laissant derrière elle que mort et désolation (les corbeaux et l’hiver).

Alinor

D’un point de vue scénaristique Arnaud Delalande et Simona Mogavino nous offrent non pas une Histoire illustrée, mais bien un roman historique, un roman dramatique dans un contexte historique. Cela sous-entend deux choses : un véritable travail de recherche sur le contexte et les personnages, mais aussi une réelle liberté artistique qui rompt avec l’historicité. Le travail de recherche on le retrouve indéniablement dans la façon dont est rendu le caractère des personnages historiques : le roi tourmenté et hésitant, la reine frivole et ambitieuse, Suger vieillissant et cherchant l’apaisement, Bernard de Clairvaux toujours dans la tempérance… On retrouve également ce travail de recherche dans la trame historique (l’opposition entre Louis VII et ses vassaux puis le Pape) et dans différents éléments secondaires qui renforce l’aspect authentique de l’histoire : les foires de Champagne, le commerce avec l’Orient via la Lombardie, la construction de la basilique Saint-Denis, la violence des combats… Toute une trame historique dans laquelle s’insère une part complètement fictive, qui fait la vigueur du scénario, où l’on voit par exemple la reine coucher avec les chevaliers à sa solde ou l’abbé Suger passer de cour en cour pour contrer les ambitions de sa souveraine…

Alinor2

Au final, si cette partie fictive fait la force de la saga, le néophyte en Histoire médiévale peut se retrouver rapidement perdu quant à trier le vrai du faux. L’occasion me direz-vous de l’inciter à lire une biographie d’Aliénor… Mais nous savons pertinemment que cela ne sera le cas que dans une infime proportion des cas. C’est pourquoi il serait louable que les éditions Delcourt proposent à la fin de ce type de bande dessinée une très courte synthèse biographique, quelques lignes bien illustrées retraçant l’état des connaissances historiques sur le sujet. Cela est encore possible pour l’ultime épisode du triptyque, et nous espérons vraiment y trouver un dossier consacré à Aliénor, un dossier qui servira de passerelle ludique entre la fiction et l’Histoire.

 

 

« Aliénor : La légende noire »

- Tome 1

- Tome 2

 

Scenario: Arnaud Delalande & Simona Mogavino

Storyboard: Erwan Le Saëc

Dessin: Carlos Gomez

Couleur: José Luis Rio

Éditions: Delcourt

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire