Rechercher dans le site
Catégories
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil BD Histoire L’œil des dobermans : l’ombre des chiens – BD

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

L’œil des dobermans : l’ombre des chiens – BD

dobermans 4Embarquez dans une aventure digne d'Indiana Jones aux côtés du professeur Ixks, contraint par les nazis à chercher pour eux les preuves que les Aryens seraient les ancêtres de l'humanité et donc bel et bien une race supérieure. De la Grèce à l'île de Rhodes, de la Syrie à la chaine himalayenne, notre archéologue s'engage en charmante compagnie dans une aventure pleine de rebondissements. Un scénario et un dessin très bien documentés, qui plongent par la même occasion le lecteur dans le contexte de l'entre-deux-guerres.

 

  

Synopsis

Le professeur et archéologue Arno Ixks a de quoi regretter sa bonté : durant la Première Guerre mondiale, dans les tranchées, il a sauvé la vie à un compatriote autrichien... Qui n'était autre qu'Adolf Hitler. Arrivé au pouvoir le Chancelier du Reich a retrouvé la piste de son sauveur, il a besoin de lui au sein de l'Ahnenerbe, une division scientifique chargée de légitimer la théorie selon laquelle les Aryens seraient bien une race supérieure, les ancêtres de l'humanité. Face au manque de collaboration du professeur, les nazis prennent en otage cinquante Israélites : des amis, des connaissances ou des élèves d'Ixks... Contraint et forcé il se retrouve engagé au service du Führer, pour aller récupérer et étudier un étrange astrolabe à Athènes et une antique pile parthe à Bagdad avant de s'enfoncer plus loin à l'Est sur le plateau Himalayen. Pour l'accompagner dans cette aventure, que les autorités britanniques tentent d'entraver, le professeur est accompagné de la séduisante Palden, une métisse mi-aryenne mi-tibétaine, étrangement dotée de redoutables pouvoirs psychiques et qui sera chargée de le surveiller autant que de le protéger.

dobermans 2Notre avis

« L'œil des dobermans » reprend tous les topos du film d'aventure, aussi les fans d'Indiana Jones ne risquent-ils pas de perdre leurs repères... Comme le professeur Jones, le professeur Ixks est un archéologue partant à l'aventure durant l'entre-deux-guerres dans un contexte de course aux reliques engagée par les pseudo-scientifiques nazis, comme Jones il se retrouve en charmante compagnie féminine et porte à l'occasion le stetson et le blouson, le blouson de cuir et la besace et comme ce dernier il se retrouve témoin d'éléments pour le moins paranormaux. La belle et redoutable Palden quant à elle ne choquerait pas comme fille spirituelle de Lara Croft et d'Irina Spalko. La chasse aux reliques aux quatre coins du monde, avec au final une complémentarité entre elles pour déclencher des événements surnaturels est aussi un grand classique, certes parfois peu crédible qui finalement fonctionnement toujours bien dans les histoires d'aventuriers.

Le contexte de l'aventurier de l'entre-deux-guerres est lui aussi tout ce qu'il y a de plus traditionnel, mais Patrice Orda et Patrick Cothias, les deux scénaristes auteur du roman éponyme dont est issue la BD, brillent une fois n'est pas coutume par leur capacité à retranscrire en filigrane le contexte historique de l'aventure : les travaux de l'Ahnenerbe (« Société pour la recherche et l'enseignement sur l'héritage ancestral » dont le siège était au château de Wewelsburg) dans l'Himalaya, l'impuissance politique de la Société Des Nations, la présence française en Syrie, le retour au pouvoir en Grèce du roi George II, les vétérans de la guerre du Rif, la ligne aérienne entre Berlin et Bagdad mise en place par la Lufthansa, la découverte de la « pile de Bagdad » (une pseudo-pile du IIIe siècle av. J.-C. découverte par l'archéologue autrichien Wilhelm König)...

Une connaissance de la période que l'on retrouve dans les dessins Beb Zanat, mis en couleurs par Cyril Saint-Blancat. En effet, le style est réaliste et détaillé, et reflète un véritable travail de documentation préalable. Malgré quelques coquilles que seuls noterons quelques amateurs de la période le résultat graphique est de très bonne qualité, bien supérieur à ce qu'on trouve généralement aujourd'hui dans le monde de la BD. Aucun souci pour reconnaitre un Junker 52 allemand, un Handley Page Hapden britannique, un Dewoitine 371 français... Bien entendu il n'est pas question que d'avions et vous trouverez un même souci d'historicité dans le dessin des soldats de la Légion étrangère ou de l'armée des Indes, dans le dessin d'un Mauser 98K ou d'un C96.

dobermans 3


Toutefois, qu'on ne s'y trompe pas, il ne s'agit bien entendu en rien d'une bande dessinée historique ! Il s'agit d'une BD d'aventure faisant de l'uchronie, bien que parfaitement intégrée dans le contexte historique. Surfant sur une bonne connaissance du contexte historique et de la para-archéologie les deux scénaristes nous offrent un scénario de qualité s'appuyant sur un dessinateur de talent. Une excellente BD d'aventure, qui par conséquent ne s'étend pas non plus sur les sujets historiques comme aurait pu le faire une BD d'Histoire. Toutefois, quelques notes en fin d'ouvrage sur l'Ahnenerbe, l'ésotérisme nazi ou encore la pile de Bagdad auraient très certainement intéressé les lecteurs (ce sont des sujets qui intéressent tout amateur de livres d'aventure) et fait ressortir par la même occasion le travail de recherche des auteurs.dobermans 4

Puisqu'Indiana Jones a visiblement beaucoup inspiré cette histoire, nul doute que les romans sur le mythique aventurier devraient aussi inspirer les éditions Grand Angle : chaque roman des aventures d'Indiana Jones se termine en effet par une postface, quelques notices sur les divers éléments historiques croisés dans l'aventure et notamment sur les nazis et l'occulte.


Le roman :
- L'œil des dobermans


Les BD :
- Pour la gloire du Diable
- L'ombre des chiens

Scénario : Patrice Ordas & Patrick Cothias
Dessins : Beb Zanat
Couleurs : Cyril Saint-Blancat
Éditions : Bamboo
Collection : Grand Angle

Les autres articles sur ce thème


A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire