Rechercher dans le site
Catégories
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil BD Histoire Gengis Khan – BD

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Gengis Khan – BD

GK3Si le nom de Gengis Khan est relativement connu en France (même si d'ailleurs il ne s'agit pas d'un nom, mais d'un titre...), il n'en est pas de même de son histoire. Pour beaucoup Gengis Khan est vaguement un conquérant sanguinaire des steppes de Mongolie. Rares sont ceux capables d'en dire plus. Cette bande dessinée de la collection « Ils ont fait l'Histoire », complétée par un dossier historique, vient quelque peu lever le voile de façon ludique sur ce personnage clef du XIIIe siècle.

Temüdjin avant Gengis Khan

Août 1227, Gengis Khan meurt lors d'une ultime campagne militaire menée en Chine centrale contre les Tangut. Le corps de celui qui unifia les tribus nomades dans un empire sans précédent est enterré dans un lieu tenu secret. Gengis Khan n'est plus, mais cet empire demeure, car le souverain a pris soin de mettre en place une structure cohérente appuyée sur des relations d'hommes à hommes solides. Cette colonne vertébrale de l'empire ce sont des membres de la famille, mais ce sont aussi des amis fidèles.

Chang Chun, patriarche taoïste qui a bien connu le Khan, raconte à son élève comment est né cet empire, un empire que Temüdjin a certes construit, mais pas seul.

Nous suivons donc l'histoire du jeune Temüdjin, fils d'un Khan, depuis l'assassinat de son père jusqu'à la naissance de son empire. Temüdjin connait l'exclusion de sa famille avant de se marier et d'entrer à nouveau dans le jeu des alliances et des vassalités. Djamuqa sera véritablement celui qui lui remettra le pied à l'étrier et l'aidera à terrasser ses ennemis, notamment les Merkit. Mais cette amitié se rompt violemment et l'allié d'hier devient le nouvel ennemi. Temüdjin, qui après avoir rallié de plus en plus de tribus à sa cause est proclamé Khan. Il mène contre Djamuqa une guerre sans merci marquée par les atrocités et les exactions en tout genre. Une guerre qui ne prend fin qu'en 1204, date à laquelle tous les peuples mongols sont fédérés. Dès le printemps 1206, Temüdjin obtient le titre suprême, sans précédent, créé tout spécialement pour lui : Gengis Khan, « l'empereur puissant ».

GK1Notre avis

Cette BD d'une petite cinquantaine de pages se démarque par sa beauté graphique. Le travail de Manuel Garcia (dessin) et Sara Spano (couleurs) est remarquable et l'on prend le temps d'admirer les steppes balayées par les vents, les montagnes enneigées ou les ciels embrasés par le soleil couchant !

Le scénario de Denis-Pierre Filippi ne porte pas sur les grandes conquêtes de Gengis Khan, mais plus spécifiquement sur la jeunesse du personnage. Cette approche permet de montrer au lecteur que le conquérant ne nait pas ex-nihilo et que la nomination au titre de Gengis Khan n'avait rien d'irrémédiable et découle d'un enchainement d'événements, de jeux d'alliances, d'amitiés, de trahisons, de succès et de revers militaires. Toutefois, l'histoire du jeune Temüdjin, dont on ne connait même pas vraiment l'année de naissance, pose de nombreux problèmes de sources. Sur ce point, l'auteur est très clair sur sa démarche et explique dans le making of avoir travaillé à partir de l'Histoire secrète des Mongols (XIIIe siècle) et des écrits du Persan Rachîd ad-Dîn (XIVe siècle) complétés sur certains aspects, notamment architecturaux, par les apports de l'archéologie. Bien entendu, l'auteur ne le cache pas, il y a des zones d'ombres que le scénariste comble par une part de fiction et Denis-Pierre Filippi prend le temps d'énumérer plusieurs moments de la vie du personnage où il a cruellement manqué de sources. Saluons donc la parfaite transparence du scénariste sur son travail, une preuve d'honnêteté intellectuelle certaine et qui permet au lecteur éclairé de savoir à quoi s'en tenir et de savourer d'autant plus ce moment de plaisir qu'est la lecture d'une bande dessinée.

Enfin et pour finir, cette BD comporte comme toutes celles de cette collection un très intéressant dossier historique. Ce dossier de six pages, richement illustré, est réalisé par Marie Favareau, chercheuse à l'université d'Oxford, spécialiste de l'empire mongol et des Tatar, connue notamment pour son ouvrage paru cette année aux éditions La Flandonnière : La Horde d'Or. Les héritiers de Gengis Khan. Ce dossier revient entre autres sur les origines des Mongols, le contexte qui vit naitre Temüdjin, l'unification progressive des nomades et la naissance d'une élite impériale autour de Gengis Khan dont elle rappelle sommairement les conquêtes (une carte vient à juste titre illustrer ces explications). Enfin, Marie Favareau ouvre le sujet sur l'après Gengis Khan, la poursuite des conquêtes et l'amalgame en Occident entre Mongols et Tatars. Nous conseillons la lecture de ce dossier préalablement à celle de la bande dessinée afin que le lecteur se soit initié au contexte géopolitique des steppes du XIIIe siècle et surtout aux noms de personnes et de tribus qui ne nous sont généralement pas familiers.

Pour finir, saluons le travail réalisé pour cette bande dessinée dédié à un personnage encore trop mal connu en France ! Une œuvre de vulgarisation de qualité, belle, entrainante, intellectuellement honnête, et épaulée par un dossier historique, une chronologie et une bibliographie qui permettent au lecteur intéressé d'approfondir ses recherches !
Une démarche exemplaire dans le milieu de la bande dessinée historique.

 GK2

Gengis Khan
Scénario : Denis-Pierre Filippi
Historienne: Marie Favereau
Dessin : Manuel Garcia
Couleurs : Sara Spano
Éditions : Glénat Fayard

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire