Rechercher dans le site
Catégories
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil BD Histoire Les Souliers rouges : L’Albinos – BD

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Les Souliers rouges : L’Albinos – BD

Souliers rouges 2Une histoire courte, en deux tomes, qui nous plonge au cœur des atrocités de l'occupation allemande en Bretagne durant la Seconde Guerre mondiale. Quand deux amis se retrouvent pris malgré eux dans un engrenage de violence qui les dépasse, entre les actions de la Résistance et la répression sanglante orchestrée par les forces d'occupation et la milice. Une BD pleine de tragédie et de poésie qui sait éviter les écueils du manichéisme.

 

L'Albinos

Gérard Cousseau nous propose un scénario qui nous plonge au cœur des atrocités de l'occupation allemande en Bretagne durant la Seconde Guerre mondiale. « Les Souliers rouges » c'est l'histoire d'une rencontre. Une rencontre entre le jeune Breton Jules, la vingtaine, enfant du pays qui connaît tous les recoins des campagnes environnantes, et George un Russe blanc en exil, un aristocrate érudit et éclectique. Deux hommes relativement opposés qui se lient d'amitié en cette année 1944 où la résistance prend de la vigueur et où la Gestapo et la milice mènent une chasse acharnée aux partisans. À la tête de cette milice locale se trouve Daiger, un salaud de la pire espèce, ivrogne et sadique, dont les exactions troublent les Allemands eux-mêmes. Lors d'une partie de pêche, Jules et George découvrent un soldat allemand égorgé par des adolescents, surpris par une patrouille ils ne doivent leur Salut qu'à la fuite et George perd un soulier, rouge, dans sa course effrénée. Afin de débusquer les « terroristes » coupables de ce meurtre, les Allemands réunissent la population du village près du grand lavoir pour une fouille au corps. Jules et George font partie du lot qui s'apprête à subir la fouille au corps... Sauf que Jules a dans sa poche l'arme du soldat assassiné récupérée machinalement...

Notre avis

Cette histoire en deux tomes est relativement poignante. Les dessins de Damien Cuvillier sont réalistes sans toutefois être très détaillés. Le scénario de Gérard Cousseau campe des personnages plausibles et hétéroclites : attachants. La profondeur psychologique des personnages est d'ailleurs un point fort de cette bande dessinée : les personnages principaux n'ont rien d'archétypaux et de « classiques » et l'ennemi n'est pas une silhouette anonyme. En effet l'ennemi, qu'il soit Allemand ou Français, présente une multiplicité de visages : il y a ceux qui obéissent aux ordres les plus abominables parce qu'il faut obéir, ceux qui y prennent du plaisir, ceux qui font du zèle... Cette BD baigne dans les horreurs et les exactions menées par les troupes d'occupation et la milice, mais jamais elle Souliers rouges 1n'essentialise l'ennemi. Finalement, côté français, comme côté allemand, on trouve des pourris qui profitent de la guerre pour donner libre cours à leurs vices, et de pauvres types qui ne demandent qu'à retourner vivre en paix chez eux. Une belle bande dessinée donc, sans manichéisme et empreinte d'une certaine poésie qui émane de ces atrocités comme une fleur qui s'ouvre sur une terre gorgée de sang.

Les Souliers rouges
- Georges
- L'Albinos


Scénario : Gérard Cousseau
Dessins & Couleurs : Damien Cuvillier
Éditions : Grand Angle

 

Les autres articles sur ce thème



  Lady Spitfire : Der Henker – BD

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire