Rechercher dans le site
Catégories
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil BD Histoire Un Village français : 1914 – BD

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Un Village français : 1914 – BD

Un village français: 1914La série télévisée de France 3 sur l'occupation durant la Seconde Guerre mondiale avait déjà été adaptée en roman, voilà à présent qu' « Un Village français » débarque dans les rayons bandes dessinées de vos librairies. Toutefois, les écueils de la transposition bas de gamme sont évités et l'on propose un scénario original transposant les personnages de cette série 25 ans plus tôt : lors de la déclaration de la Première Guerre mondiale. Une bonne surprise donc pour cette saga qui cherche clairement à rallier les téléspectateurs fidèles et les lecteurs motivés par le centenaire de la Grande Guerre.

 

De la série TV à la saga BD

Tout le monde connait, au moins de nom, la série à succès « Un Village français » diffusée sur France 3 depuis 2009 et qui atteint aujourd'hui six saisons, soit pas moins de soixante épisodes ! Une septième et dernière saison est d'ailleurs attendue...

Le cadre de cette série feuilletonante est la commune de Villeneuve, sous-préfecture fictive du Jura dont le quotidien est bouleversé par l'arrivée des troupes allemandes en 1940 et qui va subir l'occupation et ses déboires, puis la Libération et l'épuration. Ce microcosme villeneuvois proche de la ligne de démarcation est l'occasion de rencontrer tous les profils types de la Seconde Guerre mondiale : pétainistes, collaborationnistes, résistants communistes et gaullistes, miliciens, industriels juifs...

Profitant des bonnes audiences, la série a été rapidement adaptée en romans et l'on ne s'étonne donc qu'à moitié de voir aujourd'hui apparaitre la licence au rayon bande dessinée.

Il faut toutefois quelque peu détacher cette BD de la série TV et de ses romans. En effet, si la série TV et les romans racontent la même histoire, la BD ne fait que garder le cadre spatial et les personnages, mais bouleverse le cadre chronologique pour remonter vingt-cinq ans en arrière : lors du déclenchement de la Première Guerre mondiale. La stratégie mise en place saute aux yeux, il s'agit de surfer sur deux vagues : profiter d'un large public de fans de la série sur la Seconde Guerre mondiale, et profiter de l'engouement pour la Grande Guerre créé par le centenaire. Des ficelles commerciales un peu grosses qui ne laissaient pas espérer grand-chose de bon, et pourtant...

Daniel Larcher et sa mère.


Les Larcher en 1914

Les Larcher sont des personnages clefs de la série TV, Daniel le maire de la commune, son frère Marcel militant communiste et son père Théophile, patriote convaincu qui n'accepte pas l'engagement de son fils Marcel. Cette rétrospective en BD permet de les retrouver en pleine jeunesse, quand Daniel finissant son service militaire est encore étudiant en médecine, quand Marcel ne travaille pas encore à la scierie et tente sa chance comme exploitant d'une petite ferme et quand le père Larcher est une figure imminente de Villeneuve, partagée entre ses affaires et sa maitresse et aux relations plus que tendues avec son fermier de fils et son épouse. Cette genèse de la série est également l'occasion de croiser d'autres personnages connus comme Hortense, serveuse à Paris, Micheline ou encore Raymond Schwartz qui se retrouve bien malgré lui à la tête de la scierie !

Marcel Larcher en 1914.


Notre avis

L'adaptation d'une série TV en BD est souvent décevante ou redondante, la transposition d'une guerre à l'autre pouvait laisser penser qu'il ne s'agissait que d'une récupération de l'attrait du moment pour 14-18 et l'on s'attendait à une fade BD. Toutefois, il n'en est rien, cette bande dessinée se laisse lire agréablement en mêlant bien contexte historique et intrigues fictives propres à ce microcosme jurassien. Nul besoin non plus d'être un téléspectateur habitué pour se plonger dans le scénario de Jean-Charles Gaudin. Les dessins réalistes de Vladimir Aleksic permettent une réelle immersion dans cet été funeste. Sur le principe qui consiste à suivre un petit groupe d'hommes et de femmes géographiquement et socialement liés, saisis par la déclaration de guerre, cette nouvelle saga BD se rapproche un peu de la saga « concurrente » « 14-18 » proposée par les éditions Delcourt. Toutefois, alors que « 14-18 » prévoit de traiter toute la guerre à raison de deux tomes par année de conflit, « Un village français » semble ne vouloir former qu'un triptyque. Dommage que la BD ne prenne pas comme la série TV le temps d'approfondir les personnages et les situations sur le temps long mais cela devrait être suffisant pour satisfaire les fans sur la genèse des protagonistes. Enfin, puisqu'il s'agit de brasser un très large public de téléspectateurs et d'amateurs plus ou moins néophytes de la Grande Guerre, il aurait peut-être été intéressant de conclure l'ouvrage sur un petit dossier documentaire sur la déclaration de guerre et/ou les Français en 1914, ce qui aurait donné à la bande dessinée une plus value pédagogique non négligeable.

Un village français
- Tome 1 : 1914

Scénario : Jean Charles GAUDIN
Dessin : Vladimir ALEKSIC
Couleurs : FACIO
Editions : Soleil

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire