Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Education Capes d'Histoire : documentation, conseils CAPES : Comment les Gaules devinrent romaines

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

CAPES : Comment les Gaules devinrent romaines

gaulesDans la question d’histoire ancienne au programme du CAPES de cette année et de l’année prochaine (« Rome et l’Occident, de 197 av. JC à 192 ap. JC »), les Gaules occupent évidemment une place centrale. L’édition de cet ouvrage collectif avec des spécialistes de la question est donc une chance au moment de préparer le concours.


 

Il faut prendre ce livre comme une mine à exemples particulièrement détaillés, car il est le rassemblement d’interventions présentées à un colloque international organisé par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) et le musée du Louvre, les 14 et 15 septembre 2007.

Comment les gaules devinrent romaines

Dirigé par Pierre Ouzoulias, archéologue et chercheur au CNRS, et Laurence Tranoy, elle aussi archéologue et enseignant à l’université de La Rochelle, l’ouvrage regroupe les contributions de références en matière d’histoire romaine, et des Gaules en particulier, comme Christian Goudineau (auteur entre autres du « Dossier Vercingétorix » en 2001, ou de « César et la Gaule » en 2000), Michel Reddé (qui a écrit sur Alésia et sur la Méditerranée romaine), Patrick Pion (de l’université Paris X) ou encore Jean-Yves Breuil (archéologue à l’INRAP).

Les articles proposés sont avant tout des compte-rendus de recherches archéologiques, proposant d’expliquer la romanisation progressive des Gaules, tout en partant de l’état des lieux avant la conquête, en insistant sur la complexité de la civilisation gauloise, loin des clichés sur « un monde celtique archaïque et barbare » auquel Rome aurait permis « d’accéder à un degré supérieur de civilisation ». On sait que c’est bien l’archéologie qui a permis de revenir sur toutes les idées reçues au sujet de la Gaule (mais aussi plus tard des « barbares » en général), d’où l’importance de ces contributions.

Le candidat au concours trouvera donc dans cet ouvrage une somme d’exemples sur des sujets aussi divers que les oppida (« Oppida et urbanisation en Gaule du Nord avant la conquête : des faits aux modèles, et des modèles à l’Histoire », P. Pion), le commerce du vin (« La circulation du vin de l’Italie tyrrhénienne en Gaule », F. Laubenheimer), le problème complexe de la villa (« Fermes et villas en Gaule Narbonnaise », L. Buffat), les camps et l’occupation militaire en général (« L’occupation militaire de César à Tibère », M. Reddé), ou l’urbanisation et les rapports villes/campagnes (« Villes, agglomérations, campagnes : comment évoluent-elles au début de la période romaine ? », F. Dumasy).

De plus, il découvrira l’évolution très récente de la recherche sur ces questions, ce qui permettra d’enrichir ses connaissances historiographiques.

A noter, une possibilité d’écouter les interventions sur le site de l’INRAP, à cette adresse : http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Ressources/Conferences-et-colloques/p-1552-Comment-les-Gaules-devinrent-romaines.htm .

Comment les Gaules devinrent romaines, sous la direction de P. OUZOULIAS et L. TRANOY, La Découverte (avec la collaboration du musée du Louvre et de l’INRAP), Paris, 2010, 319 p.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire