Rechercher dans le site
Catégories
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Films/Séries Films Le Choix du Destin : Du Bourbonnais à l’Alsace – DVD

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Le Choix du Destin : Du Bourbonnais à l’Alsace – DVD

destin7L’association Objectiva Memoria vient de sortir un documentaire-fiction sur la Seconde Guerre mondiale : « Le Choix du Destin ». Mêlant images d’époque, témoignages et reconstitutions, ce documentaire nous plonge dans les heures sombres de l’occupation, au cœur des réseaux de résistance qui œuvrent dans l’ombre du gouvernement de Vichy installé dans la région, et jusqu’en Alsace aux côtés des troupes de Libération. L’aboutissement d’un projet audiovisuel qui dépasse nos attentes.


 

Le premier documentaire-fiction d’Objectiva Memoria

Objectiva Memoria est une association mémorielle axée sur la production audiovisuelle, mais qui élargit ses champs d’action vers la reconstitution historique, les expositions, les colloques, les publications… Il s’agit d’une production jeune et dynamique composée de bénévoles qui s’investissent dans la vulgarisation de l’Histoire et dans le devoir de Mémoire. Histoire Pour Tous, qui partage le même idéal d’une Histoire accessible à tous, a depuis l’origine suivie ce projet d’un documentaire sur la Seconde Guerre mondiale vécue dans le Bourbonnais (Allier). Vous vous en rappelez, HPT était déjà présent sur le tournage et nous avions interviewé Pierre Bonnet, le réalisateur. Après une bande-annonce sortie en février dernier, Objectiva Memoria dévoile enfin sa production finale.

Il s’agit donc d’un documentaire-fiction, c'est-à-dire d’un récit audiovisuel retraçant des faits réels, mais avec une reconstitution qui induit forcément une part d’interprétation. Le documentaire alterne entre des témoignages (témoins civils, résistants, soldats de la Libération, « Malgré Nous » Alsaciens enrôlés de force dans l’armée Allemande…) et un récit en voix off accompagnant des photos d’époque et des scènes de reconstitution. Sont traités l’invasion de la France par l’armée Allemande en 1940, et notamment les combats sur la ligne Maginot, l’occupation de la partie Nord du pays, la formation du gouvernement de Vichy, les mouvements de résistance, les étapes de la Libération et l’engagement des résistants dans le 6e régiment d’infanterie coloniale, les combats de la boucle du Doubs, ceux de la poche de Colmar et jusqu’à l’entrée des troupes françaises en Allemagne et la capitulation sans condition de cette dernière.

destin_1

Notre avis

Objectiva Memoria est pour l’instant une petite production, dont on attendait une réalisation honnête, mais modeste. Mais bonne surprise : le résultat final dépasse nos attentes ! Nous avons en effet une production audiovisuelle qui n’a rien à envier à la moyenne des docu-fictions qui passent sur nos chaines, et qui dépasse même très largement certaines productions à gros budget comme l’adaptation télévisée du Métronome. Quels sont les points forts de ce documentaire ? Le recourt systématique au témoignage, le choix du sujet, les scènes de reconstitution et un traitement son et images convaincant.

Un recourt systématique au témoignage donc, avec des acteurs et des témoins directs des épisodes racontés. Pierre Bonnet tenait à cette sauvegarde de la parole des acteurs régionaux de la guerre 39-45, à la pérennisation de cette source orale. Il créé ainsi une source à l’historien du temps présent, et rend palpable pour le grand public, humanise, une guerre parfois trop essentialisée à travers de grands concepts : la Résistance, la collaboration, le nazisme… Avant les concepts, l’histoire de cette guerre est avant tout une histoire d’hommes et de femmes. Des hommes et des femmes aujourd’hui marqués par le temps et les souffrances subies, qui acceptent de se replonger dans ces heures parfois douloureuses pour transmettre un témoignage aux nouvelles générations. Les nombreux témoignages présents dans « Le Choix du Destin » sont une véritable force de ce documentaire, ils ne peuvent laisser indifférent.

destin3Ensuite un autre des points intéressants de ce documentaire est de s’être intéressé au Bourbonnais, à l’Allier. À première vue on pourrait penser à un choix régionaliste sans autre justification, mais il n’échappera pas au connaisseur de la période l’intérêt particulier de ce territoire. S’il ne subit pas de plein fouet l’attaque allemande, le Bourbonnais est aux premières loges durant l’occupation : le secteur est coupé en deux par la ligne de démarcation et Vichy devient la capitale de l’État français. Une situation très particulière donc, qui permet aussi de traiter l’occupation (le rationnement, le STO, les chantiers de jeunesse…), les mouvements de résistance (notamment le groupe Didier du capitaine Privat) et la répression de l’occupant (le démantèlement du maquis des Bois Noirs, les arrestations de la Gestapo à Saint-Germain-des-Fossés, le massacre de Clavettes…). Toutefois, un autre espace est mis à l’honneur : l’Alsace. Premièrement pour illustrer le blitzkrieg allemand, mais aussi et surtout pour suivre les résistants bourbonnais après leur engagement dans l’armée de la France libre pour repousser l’envahisseur allemand au-delà des frontières nationales.

Troisièmement, les scènes de reconstitution offrent une plus value certaine à ce documentaire. Certains documentaires réutilisent des images d’archives qui donnent un cachet d’authenticité, authenticité toute relative cependant quand les images sont réutilisées hors contexte pour illustrer les propos, ou quand on ignore que certaines d’entre elles ont été construites par une propagande militaire déjà bien rôdée. D’autres préfèrent un recours systématique à l’image de synthèse, c’est une mode actuelle que l’on retrouve dans de nombreux documentaires avec des résultats généralement très décevants : effet studio, perte de réalisme, aucune immersion du téléspectateur… Une troisième voie consiste à faire appel à des acteurs, à des groupes de reconstitution, et c’est la voie choisie ici. Plus de 150 figurants bénévoles ont participé aux tournages, pour beaucoup membres de troupes de reconstitutions comme Alsace 45, Alsace Militaria, l’Association de Reconstitution Militaire, l’Association du Souvenir des Armées 39-45, la 198e Infanterie Division, le Memorial Maginot de Haute Alsace, les Fantômes de la 11e Panzer Division, la Landserfibel,
destin2
l’AVAIA ou encore le Club Auto de Vichy qui ont mis à disposition leur savoir faire et leur matériel (armement, véhicules en tout genre de la Traction au char d’assaut…). Une armée de bénévoles, amateurs dans le monde de l’audiovisuel, mais rôdés dans le monde de la reconstitution et cela se sent. Certes il arrive qu’une déclamation ne soit pas à la hauteur des professionnels du grand écran (mais n’en sont-ils pas plus proches de la réalité ?), mais force est de constater que les figurants sont à l’aise dans leurs uniformes, à l’aise avec leur équipement : ils ont peaufiné leurs tenues, ils connaissent la période, ils sont habitués à la rejouer, et le résultat est bien plus convaincant que si l’on avait fait appel à une troupe de comédiens professionnels, mais amateurs sur le fait militaire et ce conflit, juste habillés avec des uniformes sortis de la réserve…

Enfin et pour finir le travail de post production a porté ses fruits : la musique de Rémi Maupetit sait aussi bien vous prendre aux tripes que vous tirer une larme et suite à un important travail de colométrie le grain de l’image atteint un parfait juste milieu, avec des images en couleur, mais légèrement teintées ou solarisées plongeant le spectateur dans le présent du passé. Les effets spéciaux sont quant à eux utilisés à bon escient (il faut savoir en user sans en abuser) permettant d’accentuer toujours plus le réalisme des combats.

Pour conclure, « Le Choix du Destin » dépasse nos attentes et nous lui souhaitons tout le succès qu’il mérite. Nul doute qu’il deviendra indispensable aux citoyens éclairés de l’Allier soucieux de connaitre leur passé, mais qu’il intéressera également tous les amateurs (et ils sont nombreux !) de la Seconde Guerre mondiale. Nous estimons qu’il pourrait également devenir un excellent document de travail pour les établissements du secondaire du département de l’Allier, notamment pour les classes de Troisième. « Le Choix du Destin » offre aux élèves l’accès à l’histoire nationale par des événements qui touchent leur espace proche ce qui favorise leur attention, il leur permet d’écouter des témoins qui au fil des ans seront de moins en moins disponibles pour intervenir directement en classe et enfin les scènes de reconstitution offrent un réel dynamisme à l’ensemble. Charge ensuite à l’enseignant d’intégrer cela dans une étude plus vaste dans le cadre du troisième thème de la seconde partie du programme d’Histoire, avec la possibilité de prolonger le travail par des sorties sur les lieux de mémoire liés aux événements rapportés dans le documentaire.
destin4

 

Plus d’informations

Pour ceux qui souhaiteraient voir ce documentaire sur grand écran, plusieurs diffusions sont programmées dans le cadre de la campagne de lancement :

Bazas (33) Avant première pour le 2/6°RIC 31 mai 2013 16h00

Charmeil (03) Salle polyvalente 7 juin 2013 20h30

Magnet (03) Salle des fêtes 21 juin 2013 20h30

Veronnes (21) Salle Municipale 22 juin 2013 14h00-16h00 et 20h00

Creuzet le Vieux (03) Salle des fêtes 30 juin 2013 20h30

Billy (03) Salle des fêtes 24 août 2013 19h00

Kembs (68) Espace Rhénan 20 septembre 2013 20h30destin6

St Rémy en Rollat (03) Centre socio culturel 27 septembre 2013 20h30

Pessac (33) Cinéma le Royal 4 octobre 2013 15h00

Langon (33) A définir 5 octobre 2013 Horaire non défini

Captieux (33) Centre audiovisuel 6 octobre 2013 15h00

Saint Germain des Fossés (03) Centre culturel Fernand Raynaud 15 novembre 2013 20h00

Seuillet (03) Salle des fêtes 6 décembre 2013 19h30

 

Le site de la production : Objectiva Memoria

Les actualités sur la page Facebook dédiée.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire