Rechercher dans le site
Catégories
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Films/Séries Films La légende d'Hercule – film (2014)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

La légende d'Hercule – film (2014)

La-legende-d-hercule Le 19 mars dernier est sorti en 3D sur nos écrans un néo-péplum s'attaquant à la mythologie grecque à travers la légende d'Hercule. Après en ce début d'année déjà deux médiocres productions du même genre – Pompéi et 300 : la naissance d'un empire –, La légende d'Hercule réussit l'exploit de les dépasser pour signer très certainement l'un des pires films de l'année ou l'un de ses plus grands nanars !

 

Synopsis

Fils de Zeus et de la reine Alcmène, Hercule aime profondément la princesse Hébé. Cependant, son « père adoptif » le tyrannique Amphitryon destinant la main de la jeune donzelle au frère d'Hercule, Iphiclès, décide de se débarrasser du héros grec. Laissé pour mort et vendu comme esclave, Hercule va devoir prendre son destin en main pour renverser Amphitryon pour retrouver sa bien-aimée.

Une adaptation libre de la légende

La légende d'Hercule n'en possède malheureusement que le nom. Ou tout du moins, aurait-il fallu renommer le film en : la nouvelle légende d'Hercule. Car ne vous attendez pas à retrouver des éléments du mythe à part quelques vagues clins d'œil bien mal insérés scénaristiquement. L'explication est simple, il s'agit en fait d'un préquel très fantaisiste sur comment Hercule est devenu un demi-dieu, donc bien avant les épopées que nous lui connaissons comme les Douze travaux. L'idée n'est d'ailleurs pas mauvaise, faire de Hercule un héros ne connaissant pas son origine divine, qui en prend conscience et en doute. Mais pourquoi donc le faire combattre avant l'heure le fameux lion de Némée – plus proche de la peluche que d'un monstre dans le film – ? Cet exemple est à l'image du film : le mythe herculéen ne sert qu'à produire un mauvais film d'exploitation surfant sur la vague visuelle et scénaristique des péplums hollywoodiens de ces dernières années, 300 et Gladiator en tête.

hercule arene

Massacre à la tronçonneuse

Gladiator dites-vous ? Mais quel est rapport entre le Maximus général romain et l'Héraclès grec ? Bien simplement, ils ne sont que deux hommes devenus gladiateurs contre leur volonté, et seule la quête de succès dans l'arène leurs permettra de s'émanciper et d'acquérir la force nécessaire pour renverser le pouvoir en place. Hercule est donc un gladiateur dans une Grèce antique où les jeux romains du cirque n'existaient évidemment pas. Tiens d'ailleurs, ne faudrait-il pas l'appeler plutôt par son nom hellénistique Héraclès et pas par son nom romain d'Hercule ? Et ne faudrait-il pas non plus lui donner une personnalité, le héros grec étant dans la mythologie un personnage complexe, ambivalent et violent, pas ce jeune culturiste à l'air niais ne vivant que pour son amourette avec sa princesse. Le réalisateur, Renny Harlin, ne recule devant rien allant jusqu'à revisiter la naissance d'Hercule avec la bénédiction d'Héra bien connue pour sa gentillesse à l'égard des rejetons provenant de l'infidélité de Zeus – dans la mythologie, elle envoya des serpents tuer Hercule alors bébé –. Vous l'aurez donc compris, nous sommes en présence d'un scénario sans aucune imagination et sans aucune réflexion et bien évidemment sans aucune considération ni pour la mythologie, ni pour l'histoire antique. Mais après tout, nous ne sommes pas là pour voir un cours de mythologie grecque mais un film d'action, peu importe l'histoire d'Hercule du moment que ça en jette non ? Sauf que là aussi, ça coince sévèrement.

Une réalisation calamiteuse

Dans sa carrière, Renny Harlin se distingua dans le domaine des films d'actions. Mais ce temps semble bel et bien révolu et oublié depuis de nombreuses années. Il n'est plus qu'un réalisateur de troisième zone, habitué des sorties Direct-DVD ou des massacres-flops cinématographiques. Et comme, qui se ressemble s'assemble, il s'entoure d'un épouvantable casting digne d'une série Z, donnant le rôle principal à un échappé de Twilight, Kellan Lutz, totalement dénué de charisme et stéréotypé au possible. Le côté psychologique n'étant pas la tasse de thé du réalisateur – les dialogues sont d'un rare ridicule – on ne pouvait qu'espérer que les séquences d'action soient réussies. Mais non, des effets spéciaux souvent cheap virant au kitsch, une 3D limite et un pompage sur 300 avec l'utilisation à outrance de ralentis-accélérés sans pour autant reprendre le visuel coloré de Zack Snyder, gratifient les spectateurs d'un non spectacle total ! Il ne reste alors que deux échappatoires : l'ennui absolu ou la crise de rire à l'image d'une des scènes, où Hercule reçoit un coup de main de papounet Zeus avec une épée lançant des éclairs pour décimer une armée, Percy Jackson n'a plus qu'à bien se tenir.

Mauvaise série B ou nanar grandiose ?

Traitement mythologique tenant du massacre, acteurs ringards et gonflés aux hormones, scénario plus pauvre que la version de Disney et réalisation vaine et tape à l'œil. À vous de voir s'il convient de considérer ce film comme une très mauvaise série B ou le nanar de l'année. Enfin, ne jugeons pas trop vite, attendons de savoir quel chemin empruntera sur nos écrans le prochain film sur Hercule en août prochain. Car, un autre épisode de la vie du demi-dieu est actuellement dans les bobines, signé cette fois par Brett Ratner à qui nous devons entre autre la série des Rush Hour ou encore X-Men l'affrontement final et avec en acteur phare Dwayne Johnson alias The Rock. Si nous pouvons légitimement avoir de nombreuses craintes quant au résultat final, on ne rassurera néanmoins en se disant qu'il n'est guère possible de faire pire. Wait & See !

La légende d'hercule, de Renny Harlin, 2014. Disponible en DVD et Blu-ray.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire