La querelle des investitures

Discussions et échanges autour du monde médiéval, du temps des barbares jusqu'à la découverte de l'Amérique.

La querelle des investitures

Messagepar Kara Iskandar » 25 Jan 2010, 09:02

Comme précisé dans l'article paru sur le site hier, le 24 janvier 1076 vit la réunion de l'Assemblée de Worms et par conséquent le début de la querelle des investitures.

Affrontement symbolique et politique entre papauté et empire, ce conflit est tout à fait révélateur de la dialectique pouvoir spirituel/pouvoir temporel.

Le Pape n'est-il que l'évêque de Rome, ou l'héritier des Césars?
De quelle source l'Empereur tire t-il sa légitimité? De son élection, du pape?

Ces questions et les réponses qui leur furent apportées hanteront la pensée politique occidentale pendant des siècles.
Alors au final qu'en dire?
Délibérer est le fait de plusieurs. Agir est le fait d'un seul.
Charles de Gaulle
Avatar de l’utilisateur
Kara Iskandar
 
Messages: 4051
Inscrit le: 07 Oct 2009, 12:00
Localisation: Grenoble

Messagepar Tofraziel » 25 Jan 2010, 10:16

C'est évidemment une époque charnière, mais en même temps peut-on dire que le pape a finalement vraiment gagné ? Ou alors pour combien de temps ?

En tout cas, cela remet en question les clichés qu'on entend souvent sur la soi-disant séparation spirituel/temporel au sein du christianisme (c'est encore pire avec Byzance), on voit que ce n'est guère différent de l'Islam, même si cela diverge sur les moyens et la forme...
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie"(Patrick Boucheron)
Avatar de l’utilisateur
Tofraziel
 
Messages: 6650
Inscrit le: 30 Oct 2009, 10:29
Localisation: les Limbes

Messagepar Mayenne » 22 Sep 2010, 17:37

Sauf qu'en occident c'est le pouvoir temporel qui dominait le pouvoir spirituel jusqu'à la réforme grégorienne ou l'église trouva enfin la possibilité de s'émanciper de cette mainmise.La question qui se posait en occident était de savoir quel autorité spirituelle ou temporelle devait l'emporter sur l'autre, c'est un simple conflit de légitimité en aucun cas une confusion entre le spirituel et le temporel.
Situation radicalement différente d'avec l'islam chez qui la loi est la loi de dieu auquel personne ne peut déroger sauf à s'opposer à dieu.
En occident la loi ne doit rien, ou pas grand chose aux évangiles.La loi a plusieurs sources, la loi romaine, la loi barbare, la loi coutumiére.
Mayenne
 
Messages: 15
Inscrit le: 06 Mai 2010, 21:13

Messagepar Pédro » 22 Sep 2010, 17:59

Parce que pour vous que le roi de France soit sacré et lieutenant de Dieu sur terre ce n'est pas une confusion entre spirituel et temporel? De même en Angleterre où cette situation a abouti directement à la réforme anglicane faisant du souverain le chef de son Eglise nationale... En France une évolution semblable se produit ainsi que dans bien des cours européennes où des concordats viennent régler la situation. Mais il est certain que les rois possèdent une charge sacrée non négligeable les amenant souvent à prendre l'initiative d'un synode.
quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Ammien Marcellin, XXXI, 16, 9.
Avatar de l’utilisateur
Pédro
 
Messages: 1491
Inscrit le: 31 Oct 2009, 01:52
Localisation: Limoges

Messagepar Pédro » 22 Sep 2010, 18:29

D'ailleurs la justice ecclésiastique dans les pays occidentaux prononce un jugement mais elle remet entre les mains des puissances temporelles les condamnés pour l'exercice de la peine. C'est tout de même une collaboration très étroite...
quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Ammien Marcellin, XXXI, 16, 9.
Avatar de l’utilisateur
Pédro
 
Messages: 1491
Inscrit le: 31 Oct 2009, 01:52
Localisation: Limoges

Messagepar Tofraziel » 22 Sep 2010, 20:39

@mayenne je conseille la lecture de "Le divan des rois", de Jocelyne Dakhlia, sur les rapports entre politique et religion en Islam...
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie"(Patrick Boucheron)
Avatar de l’utilisateur
Tofraziel
 
Messages: 6650
Inscrit le: 30 Oct 2009, 10:29
Localisation: les Limbes



Retour vers Histoire médiévale (476-1492)

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités