Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Biographies Saladin (Biographie, Anne-Marie Eddé)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Saladin (Biographie, Anne-Marie Eddé)

saladineddParmi les grands personnages du Moyen Age, Saladin tient une place singulière : sultan victorieux des croisés, il est devenu mythique tant en Orient qu’en Occident. Il était donc le sujet idéal pour une biographie monumentale comme l’est celle d’Anne-Marie Eddé, la première en français depuis cinquante ans ! Anne-Marie Eddé est médiéviste, spécialiste du Proche-Orient, et en particulier de la Syrie des XIIè et XIIIè siècle ; elle a ainsi accompli une thèse de référence sur la ville d’Alep. Elle dirige aujourd’hui l’Institut de recherche et d’histoire des textes au CNRS.coup-de-coeur


Son travail sur Saladin lui a nécessité près de dix ans de travail, pendant lesquels elle a utilisé nombre de sources, en particulier arabes (non traduites, ce qui n’est pas toujours le cas dans ce genre d’ouvrage), dans le but de donner un nouvel éclairage à la personne de Saladin : mieux le connaitre en tant qu’homme, que dirigeant, mais aussi essayer de comprendre comment s’est construite sa légende, de son vivant mais surtout bien longtemps après sa mort. De plus, elle n’a eu de cesse de replacer Saladin dans son contexte, indispensable pour comprendre ses motivations et ses actes, et l’importance qu’il a prise par la suite, en particulier grâce à la reconquête de Jérusalem.

Une approche thématique de la vie de Saladin

L’approche d’Anne-Marie Eddé est donc plus thématique que chronologique, même si l’événementiel tient une place indispensable pour encadrer chaque thème abordé. On assiste au fil des grandes parties à l’ascension du jeune Saladin, autour principalement de son action en Egypte au service de Nûr al-Dîn ; puis vient l’avènement de Saladin en tant que sultan après la mort de Nûr al-Dîn, et sa recherche de légitimité auprès du calife pour se poser en tant que successeur de son ancien maître, y compris au détriment de la famille de celui-ci. Là, A.M. Eddé commence à détailler la conception du pouvoir du sultan et son projet dynastique, ainsi que les débuts de sa « propagande », de la construction de son image.

Le troisième thème de cette biographie tourne autour de l’idée de jihad : comment Saladin a utilisé cette doctrine, a prolongé le jihad de ses prédécesseurs et surtout comment il a mis Jérusalem au centre de ce combat ; on assiste ensuite à sa résistance face à la tentative chrétienne de contre-attaque avec la Troisième croisade de Richard Cœur de Lion, dans une démarche plus événementielle.anne-marie-edde_0.thumbnail

Le quatrième thème s’attarde sur un aspect moins connu du grand public mais néanmoins passionnant, « la vie de tous les jours » sous le règne de Saladin, avec par exemple sa pratique du pouvoir et ses relations avec les dhimmis, et surtout son rapport à la foi et à l’islam.

La dernière partie, non moins passionnante, nous montre comment s’est construite lentement la légende de Saladin ; c’est là que nous apprenons par exemple que c’est en Occident que le mythe s’est d’abord élaboré, alors qu’en Orient l’avènement de Baybars et des Mamelouks aux dépens des Ayyubides (les descendants de Saladin) a retardé la reconnaissance pour son personnage. Il aura fallu finalement attendre le XIXè et même le XXè siècle pour que Saladin apparaisse à nouveau comme une figure centrale pour les Arabes (il était lui-même un kurde arabisé), prise comme référence encore de nos jours, devenant même un héros de fiction.

L'ouvrage de référence sur Saladin

Il est impossible de résumer les quelques 700 pages de l’ouvrage d’Anne-Marie Eddé, mais il faut de toute façon en découvrir la richesse par soi-même. Pas question de se laisser abattre par la masse, on lit l’œuvre comme un roman et l’approche thématique permet également de naviguer selon nos envies d’un chapitre à l’autre (en ayant quand même une connaissance du cadre événementiel). Une biographie passionnante, synthèse idéale entre un travail scientifique de premier plan par une historienne incontournable sur le sujet, et l’ouvrage de « vulgarisation » qui permettra au grand public de sortir des clichés habituels, tout en voyageant dans une période fascinante en faisant connaissance avec un personnage hors du commun.

A.M. EDDE, Saladin, Flammarion, coll. Grandes Biographies, Paris, 2008, 763 p.

Du même auteur, à lire :

-          La principauté ayyoubide d’Alep (579/1183-658/1260), Stuttgart, 1999, thèse, 727 p.

-          en collaboration avec C. PICARD et F. MICHEAU, Communautés chrétiennes en pays d’Islam : du début du VIIè au milieu du XIè siècle, Sedes, Paris, 1997, 240 p.

-          en collaboration avec F. MICHEAU, L’Orient au temps des croisades, Flammarion, Paris, 2002, 398 p.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire