Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Beaux Livres Ils se sont battus, Mai-Juin 1940 (C. Dutrône)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Ils se sont battus, Mai-Juin 1940 (C. Dutrône)

ilsesontbattusVoici, en images, l'histoire réelle et occultée des combats meurtriers et souvent héroïques livrés par l'armée française du 10 mai au 25 juin 1940 ! Christophe Dutrône, auteur de ce superbe ouvrage  "Ils se sont battus, Mai-Juin 1940", fait parti de cette nouvelle génération d'historien qui explore l'histoire militaire du XXe siècle avec un regard neuf, libéré des pesanteurs partisanes. Avec des images inédites, c'est en effet une vision nouvelle de la bataille de Mai-Juin 40 que ce livre nous révèle, loin des clichés véhiculés dès le lendemain de la tragique défaite.

Présentation éditoriale

La défaite de 1940 demeure le plus grand drame politique et moral qui ait secoué la France au XXe siècle. Battus en six semaines, les français en conservent depuis lors l'idée d'une armée nationale sous-équipée et d'un pays mal commandé, plus prompt à fuir qu'à résister à l'ennemi. Plus largement, le "syndrome de quarante" est un traumatisme profond dans la mémoire collective qui a aujourd'hui encore sa part dans le sentiment de déclin et le manque de confiance récurent des français envers eux-mêmes.

Pourtant, de quoi parle-t-on ? L’armée française s'est-elle à ce point déshonorée dans la fuite ? Ce livre, appuyé pour la première fois sur des images prises par les soldats français et non sur les habituelles photos de la propagande allemande, apporte les preuves irréfutables du contraire. Il montre aussi que l'ennemi a commis; dès le début du conflit, des crimes impardonnables.

ilsesontbattus2

Des photos et témoignages inédits de la Bataille de France.

C'est le point fort de ce livre. Les témoignages et les photos prises par les acteurs de ce drame le rappelle : cette Bataille de France, ce sont des hommes qui l'ont menées et qui se sont battus avec courage, contrairement à ce que la propagande de tous bords a bien voulu nous laisser croire. Du 10 mai jusqu'à l'effondrement du front, c'est un combat meurtrier que l'armée française a mené face à un adversaire plus inspiré et mieux organisé. Ici on est loin de l'image d'une armée française équipée d'un matériel obsolète qui aurait préféré la fuite ou la reddition.

Ainsi ce commandant qui avise un de ses supérieurs lors de la bataille de la Dyle, en Belgique, refusant l'idée d'un repli : " Nous nous battrons sur cette ligne et nous mourrons sur place s'il le faut, car nous devons absolument gagner du temps pour permettre à nos troupes sur la Dyle de s'établir sur une position forte. Nous ne reculerons pas ! Dites le à nos amis." Un courage qui s'étend aux civils, comme cette comtesse de Bermicourt,  qui refuse de fuir devant l'avance ennemi pour ne pas inciter la population locale à en faire de même.

C'est avec émotion que l'on suit au fil des pages le quotidien de ces français du printemps 40, grâce aux photos prises par des amateurs et à travers les lettres adressées aux familles, alors que l'ennemi triomphant, et déjà suspecté de crimes de guerre, commence son ouvrage de sape dont les défaitistes de 40 s'abreuveront pour brocarder ces hommes qui se sont pourtant battus avec courage, faisant payer cher sa victoire aux allemands.

Un ouvrage exceptionnel et émouvant, pour honorer la mémoire de ces hommes et de ces femmes, premières victimes de la guerre moderne des images et de la propagande.

Christophe Dutrône est journaliste et historien, spécailiste de la Seconde Guerre Mondiale et rédacteur en chef du magazine "Ligne de front".

Ils se sont battus, mai-Juin 1940, Chistophe Dutrône, Editions du Toucan, avril 2010. Disponible en boutique.

ilssesontbattus3

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire