Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Beaux Livres Inventions et découvertes au Moyen Âge dans le monde (S.Sadaune)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Inventions et découvertes au Moyen Âge dans le monde (S.Sadaune)

INVENTIONS Le Moyen Âge ne se résume pas seulement aux romans de chevalerie et à l’art gothique comme l’explique Samuel Sadaune, dans son dernier ouvrage intitulé Inventions et découvertes au Moyen Age dans le monde. Bien plus qu’une période de transition, c’est surtout une période riche en innovations et en transmissions de savoirs de l’Orient vers l’Occident. L’auteur rend hommage aux véritables origines indiennes et chinoises des grandes inventions telles que la numération moderne, le papier, la boussole, l’imprimerie ou encore la poudre. Il présente  le rôle des savants arabes dans la médecine et la géographie, mais aussi les expéditions maritimes des Européens impulsées par l'usage de la boussole.

Les inventions au Haut Moyen Âge : l’Orient et ses scientifiques

Dans le premier chapitre dédié aux grandes mutations (V-VIIIème siècle), l’auteur retrace l’origine des chiffres arabes qui sont en réalité des chiffres indiens composés de neuf signes. Au VIIIème siècle, le mathématicien indien Brahmagupta, crée le dixième signe : le zéro. Les paragraphes suivants mettent en lumière des inventions indiennes tournées vers le divertissement telles que la vina une petite harpe, les tablas, les jeux d’échecs et de cartes. Par la suite, Samuel Sadaune, emmène son lecteur à l’époque de la dynastie des Tang (618 à 907) avec l’invention de la poudre, l’utilisation à grande échelle du papier (soie, bambou, rotin, paille) et des boussoles. La poudre n’avait pas un usage militaire mais festif destiné aux feux d’artifice. Pour mémoire, la création du papier en Chine daterait de la dynastie des Han en l’an 105.

Au second chapitre, consacré aux recherches des hommes de foi (IX-Xème siècle), l’auteur fait un détour en Occident en évoquant les apports de la politique culturelle de Charlemagne et la création de Drakkars par les Vikings. Par la suite, il nous ramène en Orient et ses nombreuses découvertes. Les parties suivantes présentent en effet, plusieurs inventions arabes : la naissance de l’algèbre, l’astronomie et l’apogée de la médecine via les découvertes de ce que l’on appellera la variole et la rougeole. L’auteur retrace également l’histoire de l’horlogerie, mais surtout celle de la première horloge mécanique de l’histoire, de 9 mètres sur 10, créée par l’astronome chinois Su Song que l’on peut admirer grâce à un extrait de manuscrit.

Les découvertes au Bas Moyen Âge : le rôle de l’Occident et ses innovations

Le troisième chapitre relatif à l’Occident (XI-XIIIè siècle), montre comment les avancées techniques ont voyagé de l’Orient vers l’Occident. L’auteur évoque plusieurs découvertes reprises par les européens et améliorées à travers les différents usages du moulin, le développement des lunettes (1268), la chirurgie, l’agriculture avec la herse et l’imprimerie, initialement inventée par les coréens. Samuel Sadaune fait un rappel sur l’histoire des premières universités, notamment la Sorbonne, qui à l’origine est un collège créé vers 1257 par Robert de Sorbon, conseiller de Louis IX. Les progrès concernent aussi la musique : les noms des notes, le système de la portée, mais aussi le premier grand ouvrage de géographie, l'usage de la boussole ou encore les voyages de Marco Polo en Chine. Inventée par les Chinois, la boussole sera fabriquée tardivement en Occident. Celle que l'auteur appelle aussi  la "marinette" constituera à partir du XIIème siècle  "un instrument indispensable pour les voyageurs".

Paolo-Uccello_Le-miracle-de-l-hostie_1465

Le quatrième et dernier chapitre intitulé « le visage du monde change » (fin XIII-XVIème siècle) témoigne des changements radicaux en Europe. Samuel Sadaune met en exergue l’apparition de la notion du temps commerçant utile au travail rémunéré, et le développement de l’industrie métallurgique avec les hauts-fourneaux. Il précise notamment que les horloges publiques sont nombreuses à la seconde moitié du XIVè siècle. Les thèmes suivants sont dédiés aux inventions et perfectionnements militaires, aux voyages des portugais avec la figure de Vasco de Gama et à la naissance de la perspective moderne. L’utilisation de la poudre à canon permise par Roger Bacon, alchimiste anglais,  est, contrairement aux chinois, purement militaire. Les premiers boulets apparaissent vers 1340. La perspective moderne appelée aussi réaliste, et inventée par les frères italiens Lorenzetti dès 1344, repose sur les idées de volume et d’éloignement. Cette partie est notamment illustrée par la célèbre Joconde, réalisée vers 1503 et avec les dessins anatomiques de Léonard de Vinci.

Intérêt de l’ouvrage

L’ouvrage n’est pas destiné aux érudits, mais à tout lecteur curieux de connaître les cultures à l’origine des grandes inventions dont on ne saurait se dispenser aujourd’hui. Les nombreux thèmes : science, voyage, édition, musique, jeux, géographie, peinture, agriculture, sont traités de manière vulgarisée et pédagogique. L’auteur s’attache à contextualiser chaque invention, mais aussi à expliquer ses caractéristiques et fonctions. Ainsi, vous découvrirez l'astrolabe, instrument d'origine arabe (IXème siècle) servant à mesurer la hauteur des astres et à déterminer l’heure.

La structure dynamique et synthétique du manuel permet au lecteur de se repérer aisément et de sélectionner les thématiques privilégiées. En outre, la richesse des illustrations (plus de 150), légendées et commentées, accompagnant chaque page, contribue à rendre la lecture agréable et passionnante.

Docteur ès lettres, Samuel Sadaune a déjà publié plusieurs ouvrages aux Editions Ouest-France : "Soixante voyages extraordinaires de Jules Verne", "Midi-Pyrénées", "Le Nord-Pas-de-Calais", "Inventions et découvertes au Moyen Age dans le monde".

 

Samuel Sadaune, Inventions et découvertes au Moyen Age dans le monde, Ouest-France, septembre 2010

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire