Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Beaux Livres Histoire de la cuisine et de la nourriture

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Histoire de la cuisine et de la nourriture

Cuisine_et_NourritureA l’heure où le « repas gastronomique des Français » vient d’être inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco, et en se référant au principe du pharaon Khéti il y a quatre mille ans « on calme une foule qui se rebelle avec de la nourriture », il est intéressant de se pencher sur les habitudes culinaires de nos anciens et l’origine de leurs nourritures, grâce au bel ouvrage d’Eric Bourliez « Histoire de la Cuisine et de la Nourriture ».

Une histoire de la cuisine et de la nourriture

Il y a deux millions et demi d’années, l’individu après s’être nourri de végétaux, apprend à chasser et maîtriser le feu pour cuire la viande. Sa nourriture était malgré tout équilibrée, aucune carence en calcium n’est démontrée sur les fossiles de dents qui sont rarement cariées.

Un peu plus tard, il y a trois mille six cent ans, les aliments étant source de symboles (le lait représentant la vie, le poisson le chrétien), l’individu rédigeait déjà des recettes sur des tablettes en argile.

Au temps des Grecs et des Romains, et contrairement aux idées reçues, saviez-vous que les festins et les orgies n’étaient qu’exceptionnels ? Que le service à la Française apparait au Moyen-Age avec la préparation de plats extravagants comme le « coq heaumez » ? C’est l’époque de la folie des épices, puis du sucre…jusqu’au XVII è siècle où l’on tente de retrouver le goût naturel des aliments : la cuisine française devenant alors un modèle pour les autres pays !

PrhistoireGrâce à M. Parmentier, le peuple va pouvoir se nourrir et les famines vont disparaitre entre 1800 et 1900 avec la production agricole. C’est également à cette période que le Français prend l’habitude « d’aller manger au restaurant » dans ces établissements ouverts vers 1860 pour revenus modestes! Les guides et almanachs voient le jour, la cuisine se conserve, devient régionale et se transporte, les nouveaux produits apparaissent pour simplifier la vie.

Au fil du temps, même si la cuisine se modernise, les repas restent savoureux jusqu’à l’apparition de la Nouvelle Cuisine dans les années 1960, qui ne tiendra pas vingt ans ! Des nouvelles saveurs arrivent de l’Orient ou de l’Asie, des nouvelles méthodes sont expérimentées dont la cuisine moléculaire avec utilisation d’algues ou emploi de l’azote pour proposer des nouveautés comme… « la béarnaise au chocolat » !

Notre avis

Repas_RenaissanceEric Birlouez qui enseigne l’Histoire de l’alimentation et la Sociologie des comportements alimentaires et ayant publié (entre autre) « Festins princiers et repas paysans à la Renaissance » nous invite donc à prendre conscience de ce que nous absorbons. Grâce à de multiples anecdotes surprenantes et amusantes, de belles photos, des reproductions d’œuvres d’arts de musées ainsi que des menus spécifiques de certaines périodes de l’Histoire, l’auteur nous fait voyager dans le temps et nous met « l’eau à la bouche » avec ce beau livre.

Et maintenant, tous ces éléments en main, ne faites pas comme Napoléon qui avalait son repas en moins de cinq minutes, mais prenez le temps de regarder et d’admirer ce qui se présente à vous. Savourez ces plats en vous remémorant leurs origines …

Histoire de la cuisine et de la nourriture : Du menu des cavernes à la gastronomie moléculaire, par Eric Birlouez. Editions ouest-France, Octobre 2011.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire