Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Beaux Livres Dictionnaire des corsaires et des pirates

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Dictionnaire des corsaires et des pirates

corsaires piratesLes pirates suscitent un regain d'intérêt chez le grand public. Entre les films et plus récemment les jeux vidéo, les pirates ont une place de choix dans la culture populaire. Des pirates comme Barbe noire sont encore bien présents dans la mémoire collective. Les scientifiques ne sont pas à l'écart de cet engouement : de nouvelles enquêtes ont permis de renouveler les connaissances sur le sujet ces dernières années. Gilbert Buti et Philippe Hrodej nous proposent un Dictionnaire des corsaires et pirates permettant d'explorer ces aventuriers des mers de l'époque moderne tout en laissant de côté les mythes entourant cet univers.


Présentation d'une œuvre considérable

Avec près de 600 articles, cette œuvre monumentale est appelée à être une référence scientifique incontournable dans ce domaine. Le dictionnaire s'intéresse principalement aux acteurs dans leur diversité (flibustiers, l'ordre San Stefano) et aux lieux de la piraterie même s'il y a un article sur les boucaniers, sur les flibustiers et sur les pavillons pirates et corsaires. Si le dictionnaire s'intéresse principalement 'à la piraterie de la fin du Moyen Âge à l'époque moderne (il n'y a que quelques articles sur la période contemporaine). La piraterie atlantique est au cœur de ce dictionnaire mais de nombreux articles abordent d'autres lieux de piraterie comme celle en Méditerranée (les barbaresques par exemple) dont certains sont largement méconnus du grand public comme dans la mer Noire (comme l'article « Sitch des Cosaques zaporogues ») ou en Asie (comme la famille Zheng qui au XVIIe siècle constitua un empire commercial, pirate et même territorial). On peut noter la densité des articles qui peuvent faire plusieurs pages et contenir des tableaux de données issus de travaux sur le sujet (en particulier pour les villes). Cependant, on peut regretter qu'il n'y ait pas de bibliographie pour chaque article. Les auteurs s'en défendent « Afin d'éviter la répétition de références bibliographiques au pied de chaque notice, nous avons opté pour un renvoi aux sources et a l'orientation bibliographique placées en fin de volume ». La bibliographie est considérable (pages) et il s'avère difficile de savoir quel ouvrage consulter pour approfondir la connaissance de tel point ou tel point.

Des acteurs et des lieux

Comme nous l'avons dit précédemment, les acteurs (individuels, familiaux ou collectifs) tiennent une place importante dans ce dictionnaire. Cependant il est vrai comme le note le magazine Sciences Humaines que l'on peut être perdu devant la masse considérable des données qui nous sont offertes. Pourtant ces entrées permettent d'entrevoir les liens (familiaux, économiques ou personnels) qui relient ces personnes que les renvois en fin d'article contribuent à renforcer. Les grands pirates comme Jean Bart ou Edward Teach bénéficient, bien entendu d'une notice conséquente de plusieurs pages mais la plupart des articles biographiques font une page. Certaines notices qui ne concernent pas directement un pirate sont les bienvenues et permettent de voir les interactions entre les sphères économiques et politiques et la piraterie comme celles de Mazarin, Richelieu ou Vauban. On trouve aussi des articles sur des groupes comme les compagnies de commerce néerlandaises ou l'ordre de Santo Stefano voire même un article sur la course états-unienne et son importance jusqu'à la guerre de Sécession comme moyen de contourner la faiblesse de sa flotte de guerre (on apprend également que la course n'est toujours pas aujourd'hui illégale aux États-Unis). Enfin, les articles sur les lieux très complets fournissent des informations précieuses sur l'histoire du port, les liens entre les ports et les corsaires et sur l'importance économique de la piraterie et de la course. À la lecture des différents articles, on est convaincu que la piraterie n'est pas l'histoire d'aventuriers amoureux de liberté mais une véritable opportunité économique permettant des gains rapides pour acquérir un capital et pour vite abandonner ces activités risquées.

Ce dictionnaire est au final, un véritable outil pour mieux appréhender le monde de la course et de la piraterie. Bien qu'un peu difficile d'accès au premier abord, cet ouvrage permet de faire la lumière sur un monde que l'on ne connait bien souvent qu'à travers le cinéma . Scientifiques, passionnés, curieux y trouveront leur compte. De plus, les auteurs nous promettent un livre de synthèse sur la course de l'Antiquité à aujourd'hui qui, s'il est de la qualité de cet ouvrage, sera à coup sûr une référence lui aussi.

Dictionnaire des corsaires et des pirates, par Gilbert Butiet Philippe Hrodej. Editions CNRS, octobre 2013.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire