Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Beaux Livres Paris et le Moyen Age en images

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Paris et le Moyen Age en images

paris coeurLes éditions Ouest France nous proposent deux ouvrages richement illustrés : Paris au cœur de l'histoire de France de Catherine Damien et Le Moyen Age, une histoire en images de René Cintré. Les deux ouvrages bénéficient de reproduction d'œuvres iconographiques de la collection Christian Le Corre. Ces images d'Épinal illustrent le texte et jouent sur la corde sensible, la nostalgie, l'imagerie populaire ou l'émerveillement du lecteur.


Paris au cœur de l'histoire de France

L'ouvrage propose des éclairages thématico-chronologiques sur Paris au fil des siècles illustrés par des images d'Épinal. Les choix des thèmes et des illustrations sont pertinents et variés et on apprécie que la dernière partie aborde succinctement les projets futurs de la capitale. Des chapitres sont consacrés également à la région parisienne à l'instar de ceux sur le château de Versailles ou sur les châteaux franciliens importants. Ne vous attendez pas à un ouvrage érudit mais à un beau livre historique et introductif comme le fut le Métronome de Lorànt Deutsch. Celui-ci est en revanche mieux équilibré et moins contestable (voir les critiques nombreuses sur le sujet) bien que le livre ne soit pas exempt de défauts. Paris au cœur de l'histoire de France est ponctuée d'encarts sur un lieu, un personnage ou un événement important lié au thème. Il permet également aux néophytes d'avoir une vision plus historique de l'histoire urbaine de la cité à travers des doubles pages consacrées à la mode des faubourgs et des boulevards à l'époque moderne ou aux expositions universelles. Les pages sombres de l'histoire parisienne ne sont pas occultées : la guerre de Cent Ans, la Fronde, la Commune ou l'Occupation allemande sont traitées de manière satisfaisante pour ce type d'ouvrage. Les textes sont courts et très abordables. Les chapitres sur l'histoire la plus récente de la ville délaissent les images d'Épinal et proposent des affiches ou des photographies. En somme, le livre constitue un panorama intéressant pour une première approche claire, synthétique et attrayante de la capitale française et à travers elle de l'histoire de France.

Le Moyen Âge, une histoire en images

m a imagesL'ouvrage n'est guère différent du précédent dans sa forme : des chapitres thématico-chronologiques accompagnés d'images d'Épinal permettent de brosser un portrait de cette vaste période qu'est le Moyen Âge (quelques pages sont consacrées au monde musulman et byzantin). A cet égard l'avant-propos qui insiste sur cette durée est le bienvenue et très agréable à lire. Le livre est accompagné de reproductions iconographiques dans des pochettes. Par exemple, sur la double page d'avant-propos est proposé un panorama de l'histoire du costume et de l'armement de grandes dimensions qui permet de prendre la mesure des évolutions. Le texte fait une large aux citations médiévales qui sont intégrées dans le texte en italique. Cependant les sources de celles-ci ne sont pas toujours indiquées. De plus les documents iconographiques présentés ne sont pas critiqués : page 7, une représentation du roi Dagobert couvert d'une couronne quelque peu anachronique ; page 14 Charles Martel porte avec un casque ailé rappelant les représentations de Vercingétorix de la fin du XIXe et du début du XXe siècle (casque au passage déjà anachronique pour Vercingétorix), etc. À travers ces anachronismes iconographiques, l'ouvrage perpétue une image assez figée et fantasmée d'un Moyen Âge très hétéroclite. Le traitement de Saint Louis dans le chapitre intitulé « Saint Louis : le roi saint » est éclairant à cet égard et pose un certain nombre de problèmes. L'auteur laisse une large place au récit de Joinville et se consacre presque exclusivement à sa foi, son intérêt pour les ordres monastiques, la fondation d' « établissements destinés aux pauvres, aux aveugles » etc., la Sainte Chapelle et l'installation des frères dominicains laissant ainsi de côté ses réformes ou son action politique plus généralement. L'image du roi n'est pas bouleversée suite à cette lecture contrairement au renouvellement historiographique important sur le sujet depuis une vingtaine d'années.

Ces ouvrages très similaires proposent un aperçu plus ou moins réussi des sujets qu'ils traitent. Ils ne peuvent constituer qu'une introduction sommaire richement illustrée et ne sont donc pas conseillés à un lectorat ayant de solides bases en raison du format choisi. Mais peut-être que l'intérêt de ces livres réside davantage dans les reproductions iconographiques proposées représentatives de la profusion et de la diversité des images d'Épinal durant la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle. Le traitement choisi ne permet cependant pas d'échapper à une certaine forme de « nostalgie graphique » qui renverrait à un âge d'or où l'histoire était plus présente que de nos jours. "On n'enseigne plus l'histoire" mais ces images sont-elles aujourd'hui réellement une clé pour redynamiser cet enseignement ?

Paris, au Coeur de l'Histoire de France, de Catherien Damien. Editions Ouest-France, octobre 2014.

Le Moyen Age, une Histoire en Images, de René Cintré, Editiuons Ouest-France, octobre 2014.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire