Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Romans La splendeur des Borgia, Tome 2 (H. Pigaillem)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

La splendeur des Borgia, Tome 2 (H. Pigaillem)

Borgia_t2-bis

C’en est fini des Borgia…eh bien non ! Ils ne s’éteignent pas à la mort de Lucrèce en 1519 comme un grand nombre le croit ! Henri Pigaillem, dans son second tome « Les Soupers du Vatican » nous raconte avec brio l’histoire des enfants et des petits enfants de César et Lucrèce Borgia, devenue duchesse d’Este et de Ferrare. Nous découvrons que la dynastie d’Este ne s’éteindra qu’en 1607…

 

La splendeur des Borgia, tome 2 : Les soupers du Vatican

Revenons un peu en arrière : Alexandre IV disparait, Jules II devient pape et fait tout pour ne plus entendre parler des Borgia. Il réussit à faire emprisonner César en Espagne, aidé en cela par Maria Enriquez de Gandie, l’épouse et veuve de Juan, et à le déchoir de tous ses biens. César s’évade, rejoint son beau frère Jean de Navarre puis se met à son service en tant qu’homme de guerre. Mais là s’arrête sa vie, trahi par des mercenaires à la solde du roi d’Espagne, en 1507. Sa fille Louise, au service de Claude de France, épouse de François Ier deviendra duchesse de Valentinois… pour peu de temps, car elle est obligée de céder le titre à Diane de Poitiers devenue favorite d’Henri II ! Louise meurt en 1553 après deux mariages et les six enfants donnés à son époux Philippe de Bourbon-Busset. La lignée directe de César s’éteint en 1572, à la disparition de sa fille naturelle Camilla, devenue Sœur et Abbesse de couvent.

La branche de Lucrèce aura un peu plus de chance ! Parmi ses enfants, l’un de ses fils épouse Renée de France, sœur de Claude, belle sœur de François Ier…De cette union, naîtra en 1531 une fille Anne d’Este…qui aura comme époux François de Guise et trois garçons bien remuants : Henri de Guise, Charles de Lorraine duc de Mayenne, Louis cardinal de Guise ! Comme leur père, ils s’illustreront dans le sang…des Borgia !

Notre avis

Un second tome bien plus intéressant et captivant que le premier. Le lecteur aura plaisir à se promener en France, en Italie, en Espagne. Il s’immergera dans la Réforme, comprendra également mieux l’origine et le début des guerres de religion…en découvrant enfin (mais seulement à la moitié du livre) la signification du titre « Les Soupers du Vatican ». Il côtoiera les grands personnages de la Ligue, ainsi que le roi Henri III, Catherine de Médicis…

Il y a peut être un peu plus de meurtres, un peu plus de sang, plus de complots mais l’auteur a une telle façon de nous décrire toutes ces choses plutôt dégoutantes et rebutantes en général, que ça passe très bien ! Le lecteur pourrait se perdre dans toutes ces familles, apparentées les unes aux autres, mais là encore Henri Pigaillem nous l’explique si bien que tout est simple à comprendre.

La splendeur des Borgia, Tome : Les soupers du vatican, par Henri Pigaillem. Editions Telemaque, octobre 2011.

 

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire