Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Romans Le premier appelé (Christian Ego)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Le premier appelé (Christian Ego)

Le premier appelé Christian EgoDans son premier roman intitulé Le premier appelé, Christian Ego nous propose un astucieux thriller historique contemporain. Si la trame principale de l'intrigue se déroule en région parisienne pendant l'été caniculaire de 2003, c'est avec une véritable aisance que l'auteur nous fait voyager de la Seconde Guerre mondiale au premier temps du christianisme. Didactique tout en étant captivant.

 

Résumé

Septembre 1941. Suite au déclenchement de l'opération Barbarossa en juin par Hitler, les armées du IIIe Reich marchent sur Kiev. Au côté de la Wehrmacht, combat la LVF, la légion des volontaires français, dont une section est chargée d'une anodine mission dans une vaste plaine ukrainienne. Pour autant, cette mission débouche sur une fabuleuse découverte. Les différents membres de la section décident alors de taire son existence et de la garder cachée en attendant des temps meilleurs. Une longue attente jusqu'en 2003 pour l'unique rescapé de cette section. Octogénaire, Louis Gauthier commande alors de son pavillon de Versailles une complexe et périlleuse opération de récupération. Mais voilà, de retour en France, l'expédition se termine dans le sang avec un double assassinat au cœur de la forêt de Rambouillet et la disparition de la fameuse « découverte ». Quant à la police et au commissaire Evelyne Delmas, c'est dans le brouillard le plus total qu'ils commencent leur longue et nébuleuse enquête.

Notre avis

Premier prix du polar historique lors du salon de livre de Montmorillon en juin 2012, Le premier appelé se présente réellement comme un bon roman policier sur fond historique même s'il souffre de quelques défauts bien maigres au regard de ses qualités dont l'une des plus importantes s'avère très certainement être le travail de documentation. En effet, Christian Ego maîtrise totalement son sujet et il sait parfaitement l'exploiter, par petites touches, sans jamais devenir racoleur ou pédant. Et le résultat est impressionnant, permettant au lecteur de parfaitement s'immerger dans l'intrigue historique de ce polar et d'en suivre l'avancement avec une surprenante facilité et une passion tangible. Les différents protagonistes sont bien présentés et le lecteur pourra facilement s'attacher voire s'identifier à certains d'entre eux. Si vous n'êtes amateurs ni de polar ni de roman historique, la lecture de celui-ci pourrait bien vous faire changer d'avis.

A contrario, les puristes du roman noir pourront éventuellement lui reprocher son côté trop grand public et son rythme inégal. Si les premières centaines de pages nous passionnent immédiatement, si le lecteur dès les premiers chapitres se trouve happé dans l'histoire avec une très bonne alternance entre narration et action, la machine s'enraille passé la moitié du livre avec une raréfaction des scènes d'action, elles-mêmes très rapidement exposées et sous exploitées. Mais Christian Ego sait relancer avec intelligence l'intérêt du lecteur, ne serait-ce que par le moment très tardif où nous comprenons le titre du polar et l'identité de cet illustre « premier appelé ». C'est ainsi un premier roman astucieux et surprenant laissant présager un auteur à suivre.

Christian Ego, Le premier appelé, Toucan Noir, mai 2013.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire