Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Romans Malefica, La voie du sang (Hervé Gagnon)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Malefica, La voie du sang (Hervé Gagnon)

Malefica 3Troisième et ultime volet – Malefica 3, La voie du sang – de la saga d'Hervé Gagnon consacrée aux sorcières et à l'inquisition. L'auteur reprend les ingrédients qui ont fait le succès des précédents tomes non sans apporter un nouveau souffle à son univers toujours aussi sombre et violent.

 

Résumé

Vingt ans après avoir échappé à l'inquisition et au cardinal Richelieu, Jeanne Dujardin et François Morin vivent paisiblement en Bretagne. Et la famille s'est agrandie constituant un véritable clan Dujardin pourvu d'un héritier mâle, descendant du dernier roi mérovingien Childéric III. Cette naissance constitue dès lors un véritable danger pour la monarchie française. L'épée de Damoclès plane plus que jamais au dessus de leur tête alors qu'une main de l'ombre fait sortir de la Bastille l'inquisiteur avide de vengeance, Guy de Maussac. Pour autant, tous les mystères de l'ancêtre des Dujardin, Arégonde, n'ont pas encore été découverts. Un secret demeure caché, suscitant les convoitises des ennemis du jeune Louis XIV et de Mazarin, son cardinal.

Notre avis

Quelle bonne surprise que ce troisième tome ! Alors que nous étions restés sur une certaine réserve lors du précédent opus, Hervé Gagnon donne ici une nouvelle dimension à son histoire. Dès le début du roman, le cruel inquisiteur, Guy de Maussac, sortant de sa vingtaine années d'embastillement, apparaît transcendé en prophète fou et nihiliste se croyant devenu l'élu vengeur de Dieu. Et si l'auteur renouvelle ses personnages, il en introduit de nouveaux ainsi que de nouvelles intrigues, comme ces deux assassins aux motivations inconnues, suivant à la trace les Dujardin et ne laissant que la mort derrière eux. Et que dire du retour du vieillissant comte de Tréville, associé à D'Artagnan lui-même. L'auteur n'hésite pas à utiliser et jouer avec des grandes figures si ce n'est avec l'Histoire elle-même. Si les deux précédents tomes auraient pu se dérouler pendant un autre temps de la période moderne et de sa chasse aux sorcières, Hervé Gagnon se sert ici avec brio du contexte historique – la jeunesse de Louis XIV tout juste réchappé de la Fronde – pour construire son récit et l'étoffer de péripéties et de rebondissements. Ce sera d'ailleurs notre seul bémol : beaucoup de dénouements peuvent être bien trop prévisibles.

Quant à son style toujours aussi brut et violent, il ne cesse de faire mouche. Nous pensons en particulier à une scène de crucifixions d'une force et d'un réalisme insoutenable. Mais l'ensemble du livre n'est pas en reste quand il s'agit de malmener et de faire souffrir les différents protagonistes de ce thriller historique. Un final de toute beauté.

Hervé Gagnon, Malefica, tome 3, La voie du sang, Éditions Hugo Roman, Paris, 2015.

acheter-sur-amazon

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire