Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Romans Le garçon au sommet de la montagne (J. Boyne)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Le garçon au sommet de la montagne (J. Boyne)

le garcon au sommet de la montagneAprès Le garçon au pyjama rayé et Mon père est parti à la guerre, John Boyne nous livre avec Le garçon au sommet de la montagne, un nouveau roman toujours aussi original, poignant et fort en émotion sur la Seconde Guerre mondiale. À travers la vision candide et naïve d'un enfant, il s'intéresse à l'embrigadement à une sinistre idéologie : le nazisme bien entendu. L'auteur irlandais nous présente ainsi le jeune Pierrot, plus français et gentil que jamais devenant le cruel et cynique Pieter, fier membre des jeunesses hitlériennes.

 

Résumé

Pierrot vit tranquillement à Paris auprès de ses parents, de son chien d'Artagnan et de son meilleur ami Anshel. Pour autant, son père va mal, ancien soldat allemand marié à une française, il souffre de traumatismes issus de la Grande Guerre. Pierrot voit alors son cadre familial s'effondrer, d'abord par les accès de violence de son paternel, une violence qui le conduit au suicide. Mais le drame ne s'arrête pas là : la maladie ne tarde pas à emporter sa mère. Orphelin, Pierrot est finalement recueilli par sa tante dont il ignore tout, mis à part qu'elle est la gouvernante d'une vaste demeure en Autriche. Mais pas n'importe quelle demeure car il s'agit du Berghof, la résidence d'Hitler. C'est une nouvelle vie qui commence pour le petit garçon, une vie qui va profondément le changer.

Notre avis

John Boyne ne nous fait pas perdre notre temps. Dès le premier chapitre, nous savons que nous aurons affaire à un roman émotionnellement intense et triste. Avec une redoutable facilité d'écriture permettant l'accès de ce livre à un jeune public – le livre est édité chez Gallimard Jeunesse –, il nous embarque avec intelligence et pédagogie dans les dommages collatéraux de la guerre. Pas ceux résultant des batailles ou des massacres mais les dommages psychologiques de ceux qui savaient mais n'ont rien fait, ou pire qui ont fait semblant de ne pas savoir. Il nous montre l'impitoyable changement d'un enfant certes naïf mais pourtant intelligent face au déracinement et à l'inconnu, un enfant devenant peu à peu un monstre au côté de celui qu'il prend comme modèle et protecteur : Hitler. Ce serait d'ailleurs le seul bémol que nous pourrions apporter à ce roman historique, la « conversion » de Pierrot en Pieter se déroulant avec une radicale rapidité et simplicité. Il n'en demeure pas moins que John Boyne soulève de multiples et intéressantes problématiques : l'innocence et la vulnérabilité de l'enfant, la perte de repère et l'embrigadement, le poids de la responsabilité et la souffrance jusque dans la reconstruction d'après guerre avec le devoir de mémoire.

Côté historique, le récit s'inscrit habilement dans les événements de la Seconde Guerre mondiale. L'action se déroulant dans un cadre rural et paisible, loin de toute agitation, l'auteur sait nous rattacher à la réalité avec de petits détails, soigneusement disséminés tout au long des pages. Nous pensons bien évidemment à la présence de personnes de l'entourage direct d'Hitler comme Himmler ou Goebbels mais également à d'autres moins connus comme l'architecte Albert Speer présentant des plans d'un Berlin d'après-guerre ou encore la cinéaste Leni Riefenstahl tournant un film de propagande. John Boyne nous immerge ainsi dans son histoire et nous interpelle d'autant plus efficacement, ce qui n'est pas sans provoquer des résonnances fortes avec notre actualité.

John Boyne, Le garçon au sommet de la montagne, Éditions Gallimard Jeunesse, Paris, 2016.

acheter-sur-amazon

Les autres articles sur ce thème


A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire