Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Essais Napoléon. De la guerre (B. Colson)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Napoléon. De la guerre (B. Colson)

Napolon._De_la_guerreDans son dernier ouvrage Bruno Colson nous invite à une profonde réflexion sur la guerre de masse et de mouvement telle que la concevait Napoléon Ier. Reprenant un corpus documentaire impressionnant, il restructure sa substantifique moelle et l’insère dans le plan qu’avait choisit Clausewitz lui-même dans son ouvrage « De la guerre ». Si Napoléon n’a jamais écrit d’ouvrage de stratégie, si les études partielles sur sa façon de commander sont légion, l’ouvrage de Bruno Colson apparait à ce jour comme l’étude la plus documentée et la plus aboutie sur le système militaire napoléonien.

 

La facette militaire de l’œuvre de Napoléon Ier est très certainement celle qui a suscité le plus d’écrits, d’études, cherchant toujours à expliquer, à révéler, le pourquoi et le comment d’un tel géni militaire, ou cherchant au contraire à prouver que ce géni est une légende créée de toute pièce et fondée sur l’usurpation des victoires de ses subordonnées. Mais jamais on avait réussi à traiter dans son ensemble le « système militaire napoléonien » que le principal intéressé n’avait jamais couché sur le papier, ne l’explicitant que par bribes au gré des conversations et des correspondances. On se fiait donc généralement pour comprendre la guerre napoléonienne à l’ouvrage fondateur de Clausewitz, officier prussien qui avait combattu Napoléon et qui écrivit « De la guerre », théorisant la guerre et donnant des clefs de compréhension de la stratégie du XIXème siècle.

La guerre vue par Napoléon

C’est d’ailleurs la structure de cet ouvrage que décida de reprendre Bruno Colson. Bruno Colson est un historien et politologue spécialisé dans la pensée militaire et l’étude des guerres napoléoniennes. Il enseigne à Namur (aux Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix…) l’histoire de la guerre et de la stratégie à l’époque contemporaine. Il est également membre du comité de rédaction de la revue britannique « War in History » et maitre de recherches à l’Institut de stratégie et des conflits.

Fréquentant les archives nationales, celles du service historique de la défense, mais aussi les archives privées et la correspondance impériale, Bruno Colson a commencé par étudier une diversité pharaonique de documents écrits pour en retirer toutes les allusions de Napoléon sur sa façon de concevoir la guerre et la stratégie : à travers les lettres, les mémoires de ses contemporains… Puis il a réunis ces pièces éparses, les a rapprochées, structurées, mise en résonnance, pour aboutir à une œuvre cohérente composée de huit livres respectivement consacrés à la nature de la guerre, la théorie de la guerre, la stratégie en général, les forces militaires, la défense, l’attaque et le plan de guerre. Chaque livre est structuré en sous-parties explicites abordant des thèmes aussi variés que la façon d’assurer une retraite, les règles de capitulation d’une place, les réflexions sur la définition de la guerre totale, le rôle de la surprise, les proportions à respecter entre les différentes armes d’une armée, le ravitaillement, les moyens de la pacification, le rôle de l’armée comme rempart de l’Etat… Le tout dans un style limpide où la plume de l’auteur ne cesse de coudre entre eux des extraits de textes sources pour guider la réflexion du lecteur tout au long des 450 pages qui constituent ce livre.

En résulte un ouvrage clair, structuré, détaillé, qui n’est pas à prendre comme un corrigé d’exercice pour conquérants en herbe ou amateurs de wargame, mais bien comme un outil de compréhension de la guerre de masse et de mouvement, tant pour l’historien que pour le militaire qui trouvera là un profond sujet de réflexion à travers des pistes ouvertes et des principes qui transcendent les évolutions technologiques.

« NOVE SED NON NOVA », la manière est nouvelle, mais non la matière…

 

Bruno Colson, Napoléon. De la guerre, Perrin, 2011.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire