Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Essais Alexandre le Grand le roi malade (J.-C. Aubert)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Alexandre le Grand le roi malade (J.-C. Aubert)

alexandre_roi_maladeL'histoire d'Alexandre le Grand fascine encore aujourd’hui. L’épopée prodigieuse du jeune roi de Macédoine invaincu sur les champs de bataille continue d'intriguer les hommes. La mort d’Alexandre aussi interpelle : quelle est la cause de la chute d'un des plus grands conquérants ? Le livre Alexandre le Grand le Roi Malade de Jean-Claude Aubert nous propose de retracer l'histoire d’Alexandre le Grand sous un angle médical. C'est un livre qui montre avec brio que les historiens n'ont pas le monopole de l'écriture de l'histoire et que d'autres spécialités peuvent avoir un avis sur tel ou tel fait historique.



Quelques remarques préalables

Jean-Claude Aubert, l’auteur de ce livre est Docteur en Médecine et spécialiste de Médecine générale et c'est en médecin qu'il questionne les sources. Il est difficile pour Histoire pour Tous de juger la pertinence des conclusions de l'auteur dans le domaine médical. En revanche, on peut juger de la qualité de la recherche historique et des méthodes utilisées. L’auteur n’est clairement pas rompu aux méthodes et aux analyses historiques classiques universitaires. Cela conduit l’auteur à quelques erreurs qui demeurent mineures pour son propos. On peut également regretter l’absence de notes de bas de page. L’A. utilise parfois des traductions anciennes (voire très anciennes) de textes antiques qui peuvent nuire à l’analyse. À cet égard, il aurait été intéressant de donner les références précises des textes cités et pas seulement l’auteur comme c’est souvent le cas. On peut également noter que très peu d’ouvrages critiques récents sur la vie d’Alexandre le Grand aient été utilisés. Malgré ces réserves, l’ouvrage est de qualité. Pour un néophyte en question médicale, le texte est clair et précis et l’argumentation précise et pertinente, en particulier sur les questions médicales. Ce livre est accessible à tous. L’auteur a utilisé de nombreux ouvrages ou articles spécialisés (y compris en langue étrangère) dans les questions médicales pour mener son enquête à bien. La volonté de toujours citer les textes auxquels ils se réfèrent est louable ainsi que l’utilisation de sources variées (textes, statues, monnaies et médaillons…) pour mener à bien son enquête. Les tableaux synthétiques qui parsèment l’ouvrage sont particulièrement judicieux et intéressants. On peut également noter l’érudition de l’auteur en ce qui concerne l’histoire médicale : il n’hésite pas, en effet, à dépasser la seule vie d’Alexandre le Grand pour mieux éclairer son sujet. Enfin, les notices biographiques, à la fin du livre, des personnes citées sont bienvenues. Ainsi, malgré les réserves énoncées au début, c’est un ouvrage rigoureux dans la veine des nouvelles études médicales historiques très prisées dans le monde anglo-saxon qu’Histoire pour Tous a le plaisir de vous faire découvrir aujourd’hui.

Une analyse médicale passionnante

L’ouvrage se découpe en trois parties. La première partie analyse l’environnement familial d’Alexandre. Le rôle des « violences meurtrières » à la cour des Argéades dans l'éducation d'Alexandre est évoqué. Les portraits psychologiques d’Olympias et de Philippe II suivis d'une étude sur l’éducation d’Alexandre montrent de manière pertinente que le milieu dans lequel vivait Alexandre ne fut pas si délétère pour le futur conquérant. Enfin vient la question de l’équilibre psychologique d’Alexandre le Grand et de sa personnalité. L’auteur montre entre autres que, selon lui, Alexandre le Grand n’est pas un mégalomane. Dans la seconde partie, l'auteur analyse et essaye de comprendre pourquoi Alexandre tenait sa tête d'une façon si particulière. Il cherche à savoir, à l’aide de sources variées, si une pathologie ou une maladie ne serait pas à l’origine de ce port de tête si particulier. Il parvient à un diagnostic tout en montrant la complexité de la question. Enfin vient la question de la mort d’Alexandre le Grand. Après avoir fait un check-up d’Alexandre le Grand à la veille de sa mort, l’A. explore toutes les possibilités évoquées pour expliquer la mort du roi. Cette partie est la plus conséquente du livre et, pour cause, le sujet est beaucoup débattu depuis l'Antiquité (bien que les rumeurs d’empoisonnement soient postérieures à la mort d’Alexandre). Il explore dans un premier temps tous les poisons possibles : c’est un véritable panorama qui permet pour chaque poison de découvrir d’où il est tiré, quels sont les effets et quelles traces ils peuvent laisser. Ensuite, l’A. explore la question des maladies et en particulier de la malaria. Jean-Claude Aubert pose un verdict final sur la cause du décès que le lecteur aura plaisir de découvrir à la fin de cette enquête passionnante.

Bien plus qu’une analyse médicale

Je l’ai esquissé précédemment mais ce livre est bien plus qu’un simple diagnostic médical. L’auteur s’attache à nous replonger dans l’univers médical des Grecs. L’auteur évoque les médecins qui entouraient le roi et les possibles traitements qu’Alexandre a pu recevoir. Il s’attache également à redéfinir ce que signifiaient avoir la fièvre pour les Grecs ou la théorie des humeurs. Lorsque l’A. évoque les apports de la numismatique dans l’étude sur la santé des souverains antiques, il nous fait découvrir d’autres souverains. Les méthodes que Mithridate a utilisées pour mettre au point sa défense contre les poisons sont aussi décrites par l’auteur. Ce livre esquisse d’une certaine manière le monde de la santé et des poisons dans une époque reculée avec brio.

L’avis d’Histoire pour Tous

Ce livre propose une porte d’entrée dans l’histoire peu empruntée jusqu’à maintenant. En tant que médecin, Jean-Claude Aubert propose un regard neuf sur l'épopée d'Alexandre. Si on peut regretter certains aspects qui montrent que l’auteur n’est pas un historien chevronné, la qualité de ses analyses médicales balaie ces réserves d’un revers de main. Si vous aimez les questions de santé, de médecine ou si vous voulez en savoir plus sur Alexandre le Grand, ce livre est pour vous.

- J.-C. Aubert, Alexandre le Grand le Roi Malade, Paris, Persée, 232 p.

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire