Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Essais Au service du Roi (M. da Vinha)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Au service du Roi (M. da Vinha)

au service du roiDans son récent ouvrage « Au service du Roi », Mathieu da Vinha nous montre que Versailles n'est pas seulement un magnifique château, mais d'abord un lieu de vie où se regroupent des milliers de personnes, de la famille royale, en passant par les grands seigneurs jusqu'aux petits serviteurs. Tous étaient indispensables au bon fonctionnement de cette résidence et ont contribué à la gloire de Versailles. On peut y trouver tous les métiers : marmiton, porteur d'eau, porteur de chaise, ouvrier maçon, marchand, ecclésiastique, valet, officier de la garde, grand du royaume.

 

Un gage de réussite sociale

Que ce soit les domestiques ou les militaires, ces personnages étaient détenteurs de charges et qui selon leur talent, accédaient à des fonctions de confiance, augmentant leurs revenus et leurs biens fonciers, introduisant leur famille et assurant un avenir pour leur descendance en réalisant des alliances bien souvent dans les milieux de la finance et de l'aristocratie. Ainsi, des dynasties entières travaillaient pour Louis XIV jusqu'aux descendants qui le firent pour Louis XVI.

Au service du roi à vie, car personne ne pouvait démissionner, tous ces personnages aspiraient à devenir « bénéficiaires de la faveur royale », ce qu'on nommerait aujourd'hui la réussite sociale.

Pour étayer ces propos, Mathieu da Vinha nous propose une belle sélection : des personnages connus, ayant eu des déboires mais qui sont arrivés à remonter dans l'estime du Roi ou des personnes moins connues, qui ont accédé à de grandes charges, les transmettant à leur descendance, à force de volonté et de travail.

Des dynasties de serviteurs

Parmi eux, nous faisons la connaissance des « Mazière et Bergeron » à l'origine maçons, s'alliant à des entrepreneurs afin d'obtenir le monopole des chantiers de Versailles, Trianon et d'autres bâtiments ; des « Nyert » dont le père jouait du luth pour Louis XIII aidant le roi jusqu'à son dernier souffle grâce à ses airs de musique et dont le fils eut « l'oreille de Louis XIV », parvenant gouverneur de Limoges et possédant un bel appartement dont « beaucoup de grands seigneurs se seraient damnés pour l'avoir » ; de Pierre Manseau, maître d'hôtel de la marquise de Maintenon, devenant son intendant et obtenant une place en survivance de valet ordinaire de la chambre du roi, porte écritoire ordinaire et contrôleur des gages ; de la maréchale de la Mothe-Houdancourt, gouvernante des trois générations des enfants de France jusqu'au frère de Louis XV, propriétaire de trois hôtels particuliers et transmettant sa charge jusqu'en 1782 ; les « Lazure » débutant dans l'office du gobelet, l'élite de la maison-bouche en 1660, instaurant les petits soupers de Louis XV et dont l'une des héritières restera dans l'histoire sous le nom de Fanny Beauharnais, parente de la future impératrice des Français ; les « La Roche » capitaine des gardes chasses de Versailles et Marly, s'occupant de la Ménagerie de Versailles...et certains autres.

Notre avis

Les annexes sont de grande qualité, et nous découvrons une importante bibliographie, de nombreuses sources et la généalogie des principaux personnages évoqués. Un ouvrage très intéressant et dans la suite logique des « Inconnus de Versailles » de Jacques Levron.

Au service du roi – Dans les coulisses de Versailles, de Mathieu da Vinha. Tallandier, mars 2015.

acheter-sur-amazon

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire