Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Essais Comprendre le génocide des Arméniens 1915 à nos jours

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Comprendre le génocide des Arméniens 1915 à nos jours

comprendre genocide armenienLe centenaire du génocide arménien a donné lieu à une importante production scientifique dont un livre à l'occasion d'un colloque majeur que nous avions déjà relaté. Plus synthétique et plus accessible, l'ouvrage Comprendre le génocide des Arméniens. 1915 à nos jours écrit par trois grands spécialistes de la question, Raymond H. Kévorkian, enseignant à l'Institut français de géopolitique Hamit Bozarslan, historien et politologue enseignant à l'EHESS, et Vincent Duclert, historien et enseignant également à l'EHESS, publié aux éditions Tallandier propose de faire le point sur cet évènement majeur du XXe siècle.

 

Une histoire mondiale

L'ouvrage est divisé en trois parties dont chacune a été rédigée par un des auteurs. La première intitulée « La destruction des Arméniens ottomans » est rédigée de Raymond H. Kévorkian, la seconde de Hamit Bozarslan s'intéresse aux « fondements idéologiques, politiques et organisationnels de la destruction » et la dernière partie « Le génocide arménien une histoire mondiale » est l'œuvre de Vincent Duclert. De par la nature et la structure du livre, on peut regretter certaines répétitions et un manque d'unité.

La première partie est une synthèse très réussie de l'ensemble du processus génocidaire des massacres hamidiens (1894-1896) au sort des Arméniens dans l'immédiat après-guerre. Le récit chronologique clair est précis d'une petite centaine de pages est divisé en de nombreuses sous-parties. Les historiens distinguent deux phases : entre avril et octobre 1915 ont lieu des massacres et des déportations importants en Anatolie tandis qu'entre février et décembre 1916 la destruction des Arméniens dans les camps de Syrie et de Mésopotamie est perpétrée. Le texte est agrémenté de nombreuses cartes qui facilitent et enrichissent la compréhension des évènements. Le tout forme un ensemble très agréable, rigoureux et plaisant pour le lecteur.

La seconde partie développe les fondements et les logiques de la politique génocidaire. L'auteur montre tout d'abord que la frontière religieuse plus qu'ethnique se renforce au cours du XIXe et du début du XXe siècle. L'unionisme ne rompt pas avec la politique hamidienne sur ce point : les Kurdes peuvent être assimilés à la future nation turque car ils sont déjà musulmans contrairement aux Arméniens. Cette frontière favorise l'image du traitre arménien qui est propagée par le régime et qui influence même certains politiques occidentaux. Les bourreaux ont un discours victimaire très efficace qui « légitime » leurs actions : les Turcs musulmans se défendent contre la domination des Arméniens chrétiens. Le contexte de guerre permet de mettre en place une politique de grande ampleur avec pour résultats des transferts économiques importants. Après un chapitre sur le caractère intime de ce génocide (les bourreaux connaissaient bien mieux leurs victimes que de la Solution finale), les différents acteurs sont mentionnés mais aussi l'héritage que cette politique laisse à la République turque jusqu'à nos jours.

Vincent Duclert aborde dans une dernière partie les diverses réactions européennes à la politique hamidienne puis unioniste contre les Arméniens. Il montre une responsabilité indirecte des puissances européennes dans les massacres de la fin du XIXe siècle dus à des postures qui n'étaient suivies d'aucun acte et qui au contraire fragilisaient les populations arméniennes sur place. Les États européens poursuivent des objectifs dans la région qui sont au final assez peu humanistes (impérialistes ou de politique intérieure). Pour autant on peut souligner l'essor d'une opinion publique et d'intellectuels en faveur des populations arméniennes et d'une vraie arménophilie en France. L'auteur explique longuement les échecs des traités et des procès qui ont suivi la Première Guerre mondiale pour régler la question arménienne et montre encore une fois que les puissances européennes ont laissé faire pour soutenir leurs intérêts. On regrette l'absence de cartes qui auraient permis au lecteur de suivre les évolutions territoriales de l'Arménie. La question de la mémoire du génocide au XXe et au début du XXIe siècle est développée dans le dernier chapitre.

Notre avis

Comprendre le génocide des Arméniens. 1915 à nos jours est un bon ouvrage cet évènement majeur du XXe siècle. Clair et accessible, le livre aborde de nombreux sujets pertinents et intéressants. Il possède en outre des annexes, une chronologie détaillée, un glossaire, des notices biographiques et bien entendu une bibliographie sélective. En somme, un livre recommandé par Histoire pour Tous.

Comprendre le génocide des arméniens, 1915 à nos jours, de Hamit Bozarslan, Raymond Kévorkian, Vincent Duclert. Tallandier, mars 2015.

acheter-sur-amazon

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire