Rechercher dans le site
Lettre d'information

Découvrez notre lettre hebdomadaire avec toute l'actualité du site, ainsi que des éditions spéciales pour les concours que nous organisons !

S'inscrire à la lettre

Accueil Livres Essais Le Siècle de Louis XIV, Jean-Christian Petitfils (dir.)

Inscrivez-vous à notre lettre hebdomadaire: nouveaux articles, programmes télé, débats ! Lettre hebdo:   |  Ajoutez ce site à vos favoris !  |  HpT sur  |  

Le Siècle de Louis XIV, Jean-Christian Petitfils (dir.)

siecle louis xivEn cette année du tricentenaire de la mort de Louis XIV, Jean-Christian Petitfils dirige un nouvel ouvrage qui se veut général sur le Siècle de Louis XIV. L'ouvrage, dirigé par Jean-Christian Petitfils, est divisé en sept grandes parties traitant de la personne du roi, du royaume, du gouvernement, de la cour et des hommes du roi, de la religion, de Louis XIV et l'Europe et des arts et des lettres, regroupant chacun 3 à 2 contributions d'auteurs différents, spécialistes de la période.

 

Une pléiade d'auteurs de références

En effet, Petitfils réussit à regrouper au sein de son ouvrage une vingtaine d'auteurs, historiens reconnus et spécialistes du siècle de Louis XIV. L'on trouve entre autres une contribution de Joël Cornette, professeur à l'Université Paris 8, qui a notamment travaillé sur le Roi de Guerre ou encore la Bretagne et qui a également dirigé la collection Histoire de France, paru en treize volumes chez Belin. Jean Philippe Cénat, un spécialiste de l'histoire militaire du règne de Louis XIV, ou Jean Marie Constant, spécialiste de la société au XVIIe siècle, ont également contribué à l'ouvrage.

La force de ce livre est qu'il ne regroupe pas uniquement des pointures de l'histoire du XVIIe siècle, mais également des littéraires comme Emmanuel Bury, qui travaille sur les rapports entre littérature et société aux XVIIe et XVIIIe siècles ; des historiens de l'art comme Jean Claude Le Guillou, qui a notamment travaillé sur l'histoire architecturale des châteaux de Blois, du Louvre ou encore Versailles ; et des archivistes-paléographes comme Françoise Hildesheimer (conservateur général honoraire du Patrimoine), Alexandre Maral (conservateurs en chef au château de Versailles), Thierry Sarmant (conservateur en chef au musée Carnavalet) et Emmanuel Pénicaut (conservateur en chef du patrimoine au service interministériel des archives de France), également spécialistes de la période.
C'est donc une pléiade d'auteurs, venant d'horizons divers, que réunit Petitfils, rendant ainsi l'ouvrage extrêmement riche en matière de sujets et de références.

Des Sujets centrés autour de la personnalité du roi

Si l'ouvrage se veut comme traitant largement du siècle de Louis XIV, on se rend compte dès la lecture du sommaire qu'il est en fait principalement question de la figure du roi et finalement très peu de la société en tant que telle. En ce sens, l'ouvrage ne devrait pas s'appeler Le Siècle de Louis XIV, mais plutôt « la Figure de Louis XIV ». Les parties se voulant larges telles que « le Royaume », « la Religion » ou « les Arts et les Lettres » traitent en effet majoritairement de la perception et de la prise de position du Roi vis-à-vis de ces questions délaissant le point de vue populaire et sociétal.

Ce parti-pris se justifie certainement par le fait que les auteurs veulent montrer avant tout l'absolutisme exercé par le souverain dans tous les domaines, absolutisme qui n'est pas si réaliste dans les faits, on s'en rend d'ailleurs compte à la lecture de l'ouvrage.
La large place laissée à la personnalité du roi n'en est pas moins intéressante et revisite quelques-uns des clichés que l'on possède sur le roi et son entourage comme l'image peu flatteuse de la reine Marie Thérèse ou encore l'image d'un roi n'aimant pas l'infante ce qui le ferrait tomber dans un adultère décomplexé alors qu'il n'en est vraisemblablement rien puisque l'on découvre au contraire un roi très pieux, qui honorera sa femme jusqu'à la fin, lui témoignant de l'attention et de la tendresse.

Notre Avis...

Si cet ouvrage occulte en partie la société du XVIIe siècle, la figure centrale du roi est néanmoins mise en lumière par certaines évolutions historiographiques et revisite certaines idées reçues sur la figure du roi. Si la carte sur la France de Louis XIV, présente au début de l'ouvrage, relève de peu d'intérêt, en raison de la centralité de la figure royale, les repères chronologiques sont cependant intéressants pour replacer les éléments dans leur contexte. L'ouvrage se conclu, toujours dans cette idée de centralité de la figure du roi, sur les déboires de la succession royales entre 1711 et 1715 nous permettant là encore de dire que le titre est assez mal choisi puisqu'il permet d'imaginer un ouvrage très généraliste traitant largement de la société à l'époque de Louis XIV et non d'un seul personnage. Il n'en reste pas moins que l'atout de ce livre est la multiplicité des contributions fournies par des auteurs venant d'horizons divers, et rendant cet ouvrage extrêmement riche et complet sur la personnalité du roi et son point de vue sur la société du XVIIe siècle. Il constitue alors une très bonne approche pour les novices de la question puisqu'il se lit facilement et donne un bon panorama sur la figure de Louis XIV.

Le Siècle de Louis XIV, Jean-Christian PETITFILS (dir.), Perrin, Paris, 2015

acheter-sur-amazon

A lire sur le forum



Discuter de cet article sur notre Forum Histoire